Transmeta dévoile ses Crusoe TM5500 et 5800

Mobilité

Jusqu’à 800 MHz, gravés en 0,13 micron, dotés d’une nouvelle version du code morphing, les nouveaux processeurs Crusoe sont annoncés comme 50 % plus performants que les précédents modèles. Tout en consommant moins.

C’est au moment où Transmeta est au plus mal (voir édition du 22 juin 2001) que la compagnie de David Ditzel choisit de dévoiler ses nouveaux processeurs. Pur hasard des calendriers ou tentative de relancer l’action qui a perdu plus la moitié de sa valeur en une journée, l’arrivée des Crusoe TM5500 et TM5800 n’en constitue pas moins une preuve de la vitalité de cette encore jeune entreprise de haute technologie. D’abord parce que ces nouveaux produits vont être gravés en 0,13 micron par TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company), tout comme le VIA C3 Ezra (voir édition du 12 juin 2001) et le très prochain Tualatin d’Intel (voir édition du 5 juin 2001). En adoptant les dernières technologies de gravure, Transmeta montre qu’il reste dynamique en matière de conception des puces.

Unique différence : la mémoire cache

Gravés en 0,13 micron, les coeurs de ces nouveaux processeurs occupent une surface de 55 mm2 contre 88 mm2 pour les modèles précédents, les TM5600 et 5400. Une puce plus petite et toujours plus économe. La fréquence s’en voit d’autant augmentée et passe à 667 – 800 MHz pour les TM5500 et TM5800 (contre 500 – 667 MHz précédemment). Début 2002, le TM5800 devrait d’ailleurs franchir le gigahertz. Seul le cache de niveau 2 (L2) distingue les deux modèles : 256 Ko pour le TM5500 et 512 Ko pour le TM5800. Le L1 reste configuré à 128 Ko. Par ailleurs, les TM5500 et 5800 gèrent désormais la SDRam DDR 100 et 133 MHz. Enfin, ils bénéficient d’une nouvelle version du code morphing, le logiciel d’émulation des instructions X86 et “secret” de la faible consommation (environ 1 watt). Combinée aux nouveautés précédemment évoquées, cette version 4.2 de l’émulateur permet au TM5800 d’améliorer de 50 % ses performances par rapport au TM5600 à 600 MHz et d’optimiser sa consommation de 20 %.

Les TM5800 à 800 MHz et 5500 à 667 MHz seront disponibles en juillet prochain à, respectivement, 198 et 85 dollars. A titre de comparaison (si tant est qu’on puisse les comparer), le Duron mobile 800 MHz se vend 170 dollars et 107 dollars pour le Celeron mobile 800 MHz (mais 316 dollars pour une version Pentium III 750 MHz basse tension et 209 dollars pour un 600 MHz ultra basse tension). Transmeta vise essentiellement le marché des portables, des assistants personnels et autre tablettes PC mais aussi les serveurs. La société Advanced Semiconductor Engineering (ASE) s’occupera des tests et de l’assemblage final des puces.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur