Transmeta fait évoluer sa gamme Efficeon avec le TM8260

Mobilité

Plus petit et plus rapide que les précédents, le nouveau processeur Efficeon TM8260 de Transmeta vise plus que jamais les ultra-portables et systèmes embarqués.

Au fil des ans, Transmeta étoffe son catalogue de processeurs à faible consommation électrique. La société dirigée par Matthew R. Perry a annoncé le 1er juin 2004, à l’occasion de l’ouverture du Computex de Taipei (Taiwan), la disponibilité de l’Efficeon TM8620. Cette nouvelle puce occupe une surface de 21 x 21 millimètres, soit une économie de place de 48 % par rapport au TM8600 (29 x 29 mm).

La fréquence d’horloge de l’Efficeon TM8260 varie entre 900 et 1 100 MHz. Il dispose d’une mémoire cache de niveau 1 (L1) de 192 Ko (128 Ko pour les instructions et 64 pour les données) et de 1 Mo pour le cache L2. Son moteur de traitement des instructions sur 256 bits (Very Long Instruction Word) lui permet d’opérer huit instructions de 32 bits par cycle d’horloge. Instructions rendues compatibles avec l’architecture x86 des puces Intel grâce à sa technologie logicielle maison de Code morphing.

D’autre part, l’Efficeon TM8260 intègre le Northbridge, le circuit qui contrôle les échanges avec la mémoire vive DDR, l’interface graphique AGP et l’HyperTransport, architecture d’optimisation des communications entre les différents composants d’une carte mère. Enfin, il supporte les instructions multimédias MMX, SSE et SSE2 mais pas les récentes SSE3 propres aux Pentium 4 Prescott d’Intel. Sa technologie LongRun optimise la consommation électrique et le destine dans ce cadre aux ordinateurs portables et ultra-portables ainsi qu’aux systèmes embarqués. Le TM8260 ne bénéficie pas encore de la gravure en 90 nm (il reste en 130 nm) et de la nouvelle version de LongRun (LongRun2).

Une présence discrète

Nec, Sharp, Fujitsu, Sony, HP, PaceBlad ou Oqo comptent parmi les différents clients de Transmeta dont les produits restent relativement discrets sur le marché grand public. ATI a annoncé son intention de développer, en 2005, des solutions graphiques pour les Efficeon et Crusoe. Petit à petit, l’oiseau fait son nid…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur