Transports multi-modal : le moteur GoEuro lève 45 millions de dollars

EntrepriseLevées de fondsStart-up
voyages sncf
2 1

L’allemand GoEurope, qui exploite un moteur pour organiser ses voyages tous modes confondus (avions, trains, bus), poursuit son expansion.

Train, bus ou avion, quelles sont les options de transport ? GoEuro prend le pari d’effectuer ce type de recherche sur l’Europe à travers un moteur dédié au transport multi-modal.

Sous la houlette de la banque d’affaires Goldman Sachs, la société d’origine allemande vient de lever 45 millions de dollars.

Le fonds Atomico (en lien avec Niklas Zennström, co-fondateur de Skype) a suivi, tout comme Yuri Milner et Tom Stafford (fonds DST Global), Sebastian Siemiatkowski (fondateur de Klarna, service suédois pour l’e-paiement) et Ilkka Paananen (Supercell).

La nouvelle valorisation de la société n’est pas précisée. En août 2014, GoEuro avait réalisé un tour de table de 27 millions de dollars, là aussi en association avec un pool important d’investisseurs : New Enterprise Associates (NEA), Battery Ventures, Hasso Plattner Ventures et Lakestar.

Fondé en 2013 par Naren Shaam, GoEuro propose aux voyageurs de chercher et de planifier leur voyage en empruntant aussi bien les cars que les avions ou encore les trains.

Disponible en 15 langues, la plateforme permet même de réserver directement ses billets sur 8 marchés : Royaume-Uni, Espagne, France, Italie, zone Benelux et Suisse.

A cet effet, elle a noué des partenariats avec 340 compagnies de transport tous modes confondus : chemin de fer (dont le TGV et le Thalys pour la France et l’Eurostar pour le Royaume-Uni), transports en car et toutes les compagnies aériennes. Cela lui permet de couvrir 11 pays européens, ce qui correspond à un bassin potentiel de 400 millions d’habitants.

A une plus grande échelle, l’activité de GoEuro pourrait se rapprocher de celle de Citymapper (application mobile) dans son approche de la planification d’un trajet. Cette start-up britannique avait lancé une version française en 2014.

(Article co-rédigé par Rénald Boulestin et Philippe Guerrier)

(Crédit photo : SNCF)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur