Trend Micro met la réputation Web à la portée de ses appliances

Cloud

La nouvelle version du boîtier de sécurité de Trend Micro intègre la fonction
d’analyse en temps réel de dangerosité potentielle des pages Web.

Trend Micro vient d’annoncer la disponibilité d’une nouvelle version de sa passerelle de sécurité InterScan Gateway Security Appliance (IGSA) destinée au marché des PME. IGSA se distingue des boîtiers de gestion unifiée des menaces (UTM pour unified threat management) en s’installant en complément d’un pare-feu ou d’un réseau privé virtuel (VPN pour virtual private network). De plus, IGSA utilise une approche multicouches dans sa stratégie de protection contre les menaces Internet, Web et e-mail.

Ainsi, aux couches anti-virales, anti-spam et anti-spyware, Trend Micro ajoute à son IGSA le service de réputation des sites Web. Ce service permet l’analyse en temps réel d’une adresse Web afin de déterminer si les pages qu’elle héberge présentent une menace pour l’internaute. Notamment en tirant parti des failles systèmes non éventuellement corrigées. Une solution qui a notamment pour but d’arrêter les attaques de type zero day* et freiner plus efficacement les risques de propagation infectieuse.

Une cinquantaine de critères d’analyse

La solution de réputation Web de Trend Micro repose sur une cinquantaine de critères d’analyse. En fonction du retour des résultats de ces analyses et du paramétrage choisi par l’administrateur selon la politique d’accès à Internet, le système peut bloquer l’affichage d’une page web et interdire ainsi tout risque d’infection. Plusieurs centaines de millions de domaines web sont ainsi surveillées par l’éditeur. La réputation Web s’ajoute à la réputation des e-mails dont la base de données de Trend répertorie plus de 1,6 milliard d’adresses IP suspectes.

La nouvelle version de l’appliance est conforme à la politique de protection totale de l’éditeur (Total Web Threat Protection). Outre la réputation web et mail, l’IGSA intègre des améliorations contre le spam par image et la prévention des fuites de données. Trend annonce que son boîtier a récemment reçu une certification de haut niveau de West Coast Labs pour la qualité de son anti-spam. Décliné en huit modèles, l’IGSA est commercialisée à partir de 3 690 euros hors taxes.

*Les attaques zero day tirent parti d’une faille de sécurité dévoilée par l’éditeur pour attaquer les systèmes non encore protégés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur