Trois Anonymous écopent de peines de prison avec sursis à Nancy

RisquesSécurité
anonymous-condamnation-sursis-nancy
5 3

Après une cyber-attaque au nom de la défense de l’environnement, 3 Anonymous ont écopé de peines de prison avec sursis en France.

Trois Anonymous ont été condamnés à des peines de prison avec sursis après avoir piraté trois sites Internet publics : Conseil général de la Meuse, Conseil régional de Lorraine et Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA).

Pour protester contre l’implantation d’un centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse), ils avaient participé à une opération de type hacktiviste. Ils avaient participé à une cyber-attaque qui visait les trois sites Internet qui étaient tombé en rade.

En suivant le réquisitoire de la procureure adjointe, le tribunal correctionnel de Nancy vient de rendre les sentences : huit mois de prison avec sursis pour un Anonymous âgé de 20 ans, quatre mois de prison avec sursis pour les deux autres.

Leur matériel informatique a été confisqué et ils devront dédommager la région Lorraine (environ 6000 euros) ainsi que le conseil départemental de la Meuse (environ 1500 euros). L’ANDRA devra se contenter d’un euro symbolique.

Selon l’AFP et L’Est Républicain qui ont suivi le dossier, les trois prévenus ont été reconnus coupables d’entraves au fonctionnement d’un système automatique de gestion de données et de participation à un mouvement en bande organisée.

En revanche, les charges pour intrusion et modification de données n’ont pas été retenues.

Le trio d’Anonymous qui ne se connaissaient pas entre eux était soutenu lors du procès par une centaine de militants écologiques et altermondialistes.

Les rapports entre les autorités et le réseau hacktiviste peuvent se tendre en fonction des actions menées et des pays concernés.

Ainsi, le 5 novembre, des affrontements ont éclaté dans le centre de Londres entre police et manifestants de la « Marche du million de masques » : une cinquantaine de personnes avaient été arrêtées pour troubles à l’ordre public.

Des policiers britanniques avaient été blessés au cours des altercations.

Actuellement, les Anonymous lancent une vaste offensive contre l’Etat Islamique après les attentats en région parisienne.

(Crédit photo : Source du contenu éditorial : NeydtStock / Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur