Truffle 100 Europe : les éditeurs de logiciels dans une zone de turbulence

CloudEntrepriseGestion cloudRégulations
truffle-100-europe-classement-logiciels

Classement Truffle 100 Europe : le chiffre d’affaires cumulé n’augmente que de 2,7%. Dans le top 100 des éditeurs software, SAP reste le poids lourds avec Dassault Systèmes (loin) derrière.

Entre un contexte économique instable et une inéluctable adaptation à la tendance cloud, les éditeurs de logiciels en Europe sont tiraillés. Et cela se reflète dans la dernière édition du Truffle 100 Europe.

Parmi les principaux enseignements de la dernière édition de ce classement pour palper l’activité de l’industrie du logiciel, c’est la chute de la croissance qui est inquiétante : +2,7% sur 2013 (contre 11% en 2012). Soit le plus bas taux jamais observé depuis la création de l’indicateur Truffle 100 Europe en 2006.

“Le secteur traverse une zone de turbulence”, commente Bernard-Louis Roques, Directeur Général et co-fondateur de Truffle Capital du nom du fonds d’investissement à l’origine de ce baromètre annuel de l’état du marché software.

Plus de la moitié des éditeurs figurant dans le Truffle 100 (56 exactement) sont cotées en Bourse. Ils représentent 80,6% du chiffre d’affaires global du panel du classement. La concentration des forces est importante : les 5 premiers éditeurs concentrent à eux-seuls 53% du CA et des profits globaux recensés.

Comment se positionne la France ? Statu quo : c’est le troisième marché de l’édition logicielle derrière l’Allemagne et Royaume-Uni. L’Hexagone pèse 11,9% du chiffre d’affaires total du Truffle 100 avec une proportion de 21 éditeurs.

Dans le top 5, SAP (Allemagne) occupe toujours la première place, suivi de Dassault Systèmes (France), Sage (Royaume-Uni), Hexagon (Suède) et Wincor Nixdorf (Allemagne).

Mais l’écart est important en zoomant sur les deux premiers éditeurs du classement : en termes de chiffre d’affaires “logiciel”, SAP pèse près de 9 fois plus que Dassault Systèmes.

Globalement, les dix premiers du classement restent inchangés. Sur la liste des 20 premiers éditeurs, quatre sont français : outre Dassault Systèmes, on trouve Cegedim (13ème place), Murex (19ème) et Sopra Group (20ème place).

“Les investissements élevés en R&D s’expliquent par le changement de paradigme qu’amène le Saas, qui implique une vraie transformation de modèle économique”, observe Bernard-Louis Roques, le co-fondateur de Truffle Capital, interrogé par Silicon.fr.

Le montant des investissements en R&D a légèrement augmenté : 6,9 milliards d’euros en 2013 (contre 6,8 milliards d’euros en 2012).

Vous pouvez retrouver l’ensemble du classement sur le site dédié Truffle 100.

Tout comme le Truffle 100 France, la déclinaison Truffle 100 Europe est réalisée en coopération avec le Groupe CXP, IDC et l’Essec Business School.

Full disclosure : Truffle Capital est le principal actionnaire de NetMediaEurope, éditeur d’ITespresso.fr.

(Droit d’auteur : Mikko Lemola)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur