Twitter apporte son soutien à la Fondation Linux

Marketing
Twitter - reseau social - microblogging

La plateforme de microblogging adhère à la Linux Foundation. Logique au regard de l’exploitation Linux pour le développement de son infrastructure.

L’information pourrait tenir en un tweet : Twitter annonce son adhésion à la Fondation Linux.

Un environnement que les développeurs de la plateforme de microblogging apprécie. “Linux et sa capacité d’être massivement tweaked sont cruciaux pour notre infrstructure technologique “, explique Chris Aniszczyk, Responsable open source chez Twitter.

Il va animer une session dans le cadre de la LinuxCon de san Diego (Californie) le 30 août, précise TechWeek Europe UK.

” En rejoignant la Fondation Linux, nous manifestons notre volonté de soutenir l’organisation qui est importante à nos yeux. Elle collabore avec une communauté qui fait avancer Linux à un rythme similaire à celui que nous nous imposons pour améliorer Twitter.”

Au nom de l’exploitation des données (et en particulier l’essor de la transmission des données en temps réel ou real-time data), Linux joue un rôle primordial pour les réseaux sociaux.

Ces derniers exploitent à satiété des serveurs Linux dans des fermes de serveurs afin de monter des infrastructures évolutives, peu onéreuses et à consommation énergétiques moindres pour supporter les hausses de trafic et absorber les masses de données transmises.

Basé à San Francisco, Twitter est disponible en trente langues. Il revendique 140 millions d’utilisateurs actifs et recense 400 millions de tweets diffusés par jour.

Twitter annonce son ralliement à la Fondation Linux avec deux autres nouveaux adhérents : Inktank (services et supports pour le système de stockage open source Ceph) et Servergy (conception et production de serveurs critiques).

En juin, cinq autres sociétés IT avaient “prêté serment” : Adeneo (intégration systèmes), Feuerlabs (Internet des objets), Omnibond (logiciels d’infrastructures), STEC (disques SSD) and Synopsys (composants électroniques).

Depuis 2005, plus de 8000 développeurs en provenance de 800 sociétés ont contribué au noyau Linux, selon la Fondation dédiée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur