Twitter approfondit sa stratégie e-commerce

Marketing
twitter-stripe-paiement-electronique

Twitter pourrait bientôt permettre à ses utilisateurs de régler directement des achats par carte bancaire en exploitant les technologies de paiement électronique développées par la start-up américaine Stripe.

Dans la lignée de ses accords stratégiques signés en 2013 avec Starbucks et American Express, Twitter pourrait bientôt renforcer son implication dans la sphère du commerce électronique en exploitant les technologies de Stripe.

Cette start-up américaine est soutenue à hauteur de 40 millions de dollars par des fonds d’investissements privés (Sequoia Capital, Andreessen Horowitz, SV Angel, General Catalyst…) et plusieurs business angels parmi lesquels Aaron Levie (CEO de Box, spécialiste du stockage en ligne). Elle a développé un système de gestion des paiements électroniques auquel les éditeurs de sites Internet et/ou d’applications mobiles peuvent accéder via une interface de programmation logicielle (API). Parmi ses clients figurent Lyft (covoiturage), Shopify (plate-forme e-commerce) ou encore Instacart (livraison de produits frais à domicile).

En adoptant cette solution, Twitter se rapprocherait des marques et des distributeurs, qui pourraient alors vendre biens et services directement sur le réseau social. Et explorer la dimension “temps réel” en établissant des jonctions avec les événements en direct : émissions télévisées, rencontres sportives, etc.

Les sources “proches du dossier” qui se sont confiées à Re/Code évoquent une autre possibilité. En l’occurrence, l’intégration des technologies de Stripe dans la fonction “Cards”, conçue pour agrémenter les tweets de contenus enrichis : galeries d’images, vidéos, téléchargements d’applications, fiches produits… et donc peut-être bientôt modules de paiement.

Twitter aurait déjà entrepris des démarches en ce sens, avec un dispositif destiné à transférer de l’argent entre utilisateurs, testé en interne, mais qui n’a jamais vu le jour officiellement. Pour autant, le site de micro-blogging a lancé quelques initiatives concrètes. Notamment le recrutement, en août dernier, de Nathan Hubbard, ancien CEO de Ticketmaster.

Voici bientôt un an, les mots-dièse étaient mis à contribution en partenariat avec l’émetteur de cartes American Express, pour offrir aux twittos la possibilité de régler leurs achats en ligne. Après avoir enregistré une carte de crédit compatible, l’utilisateur n’a plus qu’à signifier son intention d’acquérir un bien ou un service en publiant sur son fil d’actualités un mot-clé distinctif, défini par l’enseigne partenaire. Le compte @AmexSync mis en place pour l’occasion répond alors automatiquement d’un mot-clé aléatoire à retweeter pour recevoir un e-mail dans lequel se trouve un ultime lien de confirmation, valable 15 minutes.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Twitter ?

Crédit photo : Casper1774 Studio – Shuttestock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur