Twitter et Facebook : diffuseurs officiels d’infos boursières aux Etats-Unis

BourseEntrepriseRégulations
twitter-facebook-sec-communication-financiere-regulation-bourse

La SEC autorise les entreprises cotées à exploiter les réseaux sociaux pour communiquer avec les investisseurs. La communication corporate est encadrée mais elle n’empêchera pas la propagation de “rumeurs de marché”.

Aux Etats-Unis, la communication financière des entreprises cotées pourra être réalisée via les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook.

Et ce, en toute légalité. Mais il faudra encadrer cet exercice pour informer tous les investisseurs et actionnaires, considère la SEC.

Le 2 avril, le puissant régulateur américain des marchés financiers a publié un rapport sur cette nouvelle forme de communication homologuée.

Les entreprises cotées pourront diffuser des informations importantes sur les réseaux sociaux “comme elles le font sur leur site Internet” du moment que les investisseurs et actionnaires en sont informés.

Il s’agit donc d’une réactualisation des préconisations de la SEC datant de 2008 relatives à la communication corporate.

Le gardien de la Bourse devait adopter une position claire après une polémique liée à Netflix.

L’an dernier, Reed Hastings, CEO de la plateforme vidéos, avait choisi le canal Facebook pour révéler que la barre du milliard d’heures de vidéos vues en un mois avait été dépassé.

Considérant qu’il s’agissait d’une information de portée financière susceptible d’avoir des répercussions sur le cours de Bourse, la SEC percevait ce message comme une infraction de la règle dite de “fair disclosure”.

Celle-ci stipule que tous les investisseurs doivent être avertis de manière équitable sans privilégier de canal officieux (les réseaux sociaux pourraient entrer dans cette catégorie).

Compte tenu de la popularité de Twitter dans la communauté des traders, il était grand temps pour l’autorité de régulation de trancher sur le sujet.

Même si ces mesures n’empêcheront pas la propagation de “rumeurs de marché” via la plateforme de micro-blogging.

Du côté de l’Autorité des marchés financiers en France, on ne recense pas de communication particulière récente sur le sujet des entreprises cotées en France et l’usage des réseaux sociaux pour la diffusion d’éléments financiers.

——————————————–

Quiz : Connaissez-vous les entreprises high-tech cotées ?

———————————————

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : jannoon028)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur