Twitter met fin à son service mobile

Mobilité

Le service de microblogging vient d’annoncer la fin de son service de mise à jour par SMS pour tous les pays hors des Etats-Unis, du Canada et de l’Inde.

Le service de microblogging Twitter va interrompre ses services mobiles dans la plupart des régions du monde. La société a annoncé qu’elle mettrait fin au programme qui permettait aux utilisateurs de recevoir les mises à jour Twitter par SMS. Les utilisateurs pourront cependant continuer à envoyer des mises à jour par SMS et le service fonctionnera normalement aux Etats-Unis, au Canada et en Inde.

Twitter accuse les opérateurs de téléphonie mobile d’être responsables de cette interruption. La société a expliqué dans un blog que les coûts de distribution des mises à jour à chaque personne figurant sur la liste d’abonnés d’un utilisateur étaient devenus trop élevés. D’autant que les opérateurs ne voulaient pas proposer de tarifs spéciaux pour ce service.

Twitter évalue le coût à 1 000 dollars par utilisateur en dehors des Etats-Unis, du Canada et de l’Inde. “Lorsque vous envoyez un message à Twitter et que nous le faisons suivre à dix personnes, vous n’êtes pas facturé dix fois puisque c’est nous qui en assumons les coûts”, explique la société.

“Nous avons pris en risque en espérant rallier à notre cause davantage de pays et d’opérateurs de téléphonie mobile, mais nous en sommes arrivés à un stade où la seule chose à faire est de freiner nos coûts et d’adopter une approche différente.”  La société a promis de poursuivre les négociations avec les opérateurs et projette d’ajouter des numéros SMS locaux pour envoyer prochainement ses mises à jour.

Pour recevoir des mises à jour sur leur téléphone portable, Twitter recommande aux utilisateurs d’accéder à l’une des pages du navigateur optimisé pour une utilisation sur mobile. Des applications spéciales Twitter sont également disponibles pour l’iPhone, le BlackBerry et les téléphones Java.

Traduction de l’article Twitter cuts mobile service de Vnunet.com en date du 18 août 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur