Twitter piraté par une “cyber-armée iranienne”

Cloud

Twitter est resté inaccessible ce vendredi matin pendant une heure et demie. Le site de micro-blogging aurait été victime d’un détournement de DNS orchestré par une “cyber-armée iranienne “.

Twitter viendrait d’être victime d’un nouveau piratage. Nos confrères du site Lefigaro.fr révèle ainsi que le service de micro-blogging est resté inaccessible de 6h50 à environ 8h20 ce vendredi matin, heure française.

Les internautes tentant de se connecter à Twitter ont pu voir apparaître ce message sur la page d’accueil : “Ce site a été hacké par la cyber-armée iranienne. Les Etats-Unis pensent qu’ils contrôlent et gèrent Internet, mais ce n’est pas le cas, nous contrôlons et gérons Internet par notre puissance”, rapporte Lefigaro.fr. Plutôt mystérieux…

Les pirates se sont ainsi vantés d’avoir placé Twitter “sous embargo”.

Le site de micro-blogging a précisé il y a quelques instants que son service avait été victime d’un détournement de DNS (Domain Name System). Les pirates supposés iraniens ont ainsi réussi à rediriger le nom de domaine twitter.com vers leur propre page préparée pour l’occasion et affichant le message pré-cité.

Les équipes de Twitter précisent que ce problème a été résolu et que le service de micro-blogging fonctionne maintenant normalement. Toutefois, une enquête a été lancée et des informations plus poussées concernant ce hacking devraient être prochainement fournies.

Ce n’est pas la première fois que Twitter est victime de tentatives de piratage. En mai dernier, un hacker français avait revendiqué une attaque qui lui aurait permis d’accéder aux contrôles d’administration du site.

Twitter a aussi été victime d’un piratage massif l’été dernier. Des pirates, depuis l’Europe de l’Est, avait réussi à mener une attaque par déni de service en saturant les serveurs du site de micro-blogging, le rendant ainsi inaccessible pendant près de trois heures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur