Twitter séduit par le concept de scalable computing d’Ubalo

Cloud
twitter-ubalo

La plateforme de microblogging a acquis une start-up de Palo Alto visant à “rendre le code développé plus flexible”.

Le rachat d’Ubalo par Twitter est confirmé.

Une contribution blog officielle sur la page d’accueil du site de la start-up marque le rapprochement.

Mais le montant de la transaction n’est pas communiqué.

Basée à Palo Alto, cette start-up a été fondée en 2011 par Jacob Mattingley (CEO) et Ian Downes (CTO).

Mais les fondateurs avaient commencé à travailler ensemble dès 2003 en Nouvelle-Zélande.

Ubalo développe un concept de “scalable computing”.

Ou comment rendre le code qui a été développé plus flexible, plus rapide et plus performant.

“Si votre application n’est pas prête pour une montée en puissance, utilisez notre kit pour avoir davantage de puissance en injectant juste un peu plus de code”, suggèrent les fondateurs d’Ubalo.

Il s’agirait donc d’une boîte à outils pour développeurs, qui serait censé faciliter le passage à une exploitation plus grande des applications.

Elle s’inscrirait donc dans une dimension cloud visant à dépasser plus aisément les obstacles de développement que l’on peut rencontrer en fonction des environnements.

Ubalo a été soutenu par des investisseurs du réseau de financement au stade de l’amorçage Harrison Metal.

————-

Quiz : Maîtrisez-vous le langage high-tech ?

————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur