Ubuntu Edge : la campagne de financement participatif piétine

Entreprise
ubuntu edge-canonical-smartphone-pc

Avec 8,6 millions de dollars au compteur, la campagne de financement participatif (crowdfunding) lancée le 22 juillet sur IndieGoGo pour soutenir le projet Ubuntu Edge n’atteint pas, pour l’heure, les objectifs escomptés.

Lancée le 22 juillet sur la plate-forme IndieGoGo, la campagne de financement participatif organisée dans le cadre du projet Ubuntu Edge n’atteint pas, pour l’heure, les objectifs escomptés.

A l’origine de cette opération qui vise à récolter des fonds pour développer un smartphone d’une puissance équivalente à celle d’un ordinateur d’entrée de gamme, la fondation Canonical s’est donné pour objectif de réunir, en un mois, 32 millions de dollars.

Portés par l’effet “nouveauté”, les débuts furent prometteurs : en 24 heures, près de trois millions et demi de dollars avaient été levés.

Mais le rythme a fortement ralenti depuis lors : après une semaine, les investisseurs avaient mis 7,07 millions de dollars au pot.

A 14 jours du terme de la campagne, le compteur vient tout juste de dépasser les 8,5 millions… avec moins de 80 000 dollars de promesses de dons enregistrés dans la journée de mercredi.

ubuntu-edge-indiegogo

Les analystes, qui s’accordent désormais sur un échec de la démarche, rappellent que l’objectif fixé ne sera atteint qu’avec des rentrées d’au moins 2 millions de dollars par jour.

Si tel devait être le cas, 40 000 unités d’Ubuntu Edge seront fabriquées dans un premier temps et délivrées en priorité aux plus généreux donateurs.

Conçu avec un double amorçage entre Ubuntu mobile OS et Android, un processeur multicoeur à 2,4 GHz, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage, ce smartphone est censé ouvrir la voie à une nouvelle génération d’appareils inscrits dans une logique de convergence entre PC et terminaux mobiles.

Sa valeur réelle est fixée à 830 dollars, mais la somme à investir pour en obtenir un exemplaire (ainsi qu’un an d’abonnement au gestionnaire de mots de passe LastPass) a oscillé, en deux semaines, entre 600 et 820 dollars.

Il semble que ces variations aient dissuadé, comme le note The Verge, beaucoup de soutiens potentiels.

Alerté à cet égard, Canonical s’est décider à graver le ticket d’entrée dans le marbre, à 695 dollars.

Une baisse de prix justifiée par la générosité de plusieurs partenaires industriels “souhaitant vivement voir le projet se concrétiser” et ayant par là même consenti à pratiquer des tarifs plus bas sur les composants électroniques.

Autre raison invoquée : une première entreprise (Bloomberg) a opté pour la donation de 80 000 dollars, qui permet de bénéficier de 100 appareils et de différentes offres de support/conseil pour l’intégration d’Ubuntu for Android au sein du poste de travail.

Canonical estime que cette initiative devrait en entraîner d’autres dans son sillage. Et redonner de l’élan à la campagne de crowdfunding.

Ci-dessous, la vidéo de présentation d’Ubuntu Edge :

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les différences entre les principaux systèmes d’exploitation ?

Crédit photo : Canonical


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur