Ubuntu Touch bientôt porté par le smartphone Meizu MX4

Cloud

Ubuntu Touch, le système d’exploitation mobile de Canonical, pourrait enfin sortir du brouillard avec le lancement d’un premier modèle de smartphone chinois grand public d’ici la fin de l’année.

Canonical avait dévoilé sa propre vision d’un OS mobile en janvier 2013 avec Ubuntu Touch. Une version de cet OS destinée aux développeurs avait suivi dans la foulée en février 2013. Quelques soubresauts depuis lors mais rien de convaincant, Canonical ayant du mal à convaincre des constructeurs de se pencher sur le patient Ubuntu Touch. Premier revers avec la campagne de financement de l’Ubuntu Edge à l’été 2013.

Ensuite, plusieurs effets d’annonces sans suite puisque les premiers appareils commercialisés avec le système pré-installé étaient prévus pour octobre 2013.

La donne a toutefois changé en février 2014 quand Canonical officialisait des partenariats avec les fabricants de smartphones Meizu et BQ Readers avec des lancements de smartphones prévus avant la fin 2014.

Or, selon le blog italien de Meizu, une variante du MX4, le prochain fleuron du constructeur chinois, bénéficiera d’Ubuntu Touch dès décembre 2014. Le terminal mobile haut de gamme qui succède au MX3 aura aussi droit à une mouture sous Android 4.4 avec surcouche logicielle maison Flyme 4.0.

Au regard de la fiche technique, le MX4 s’annonce comme l’un des plus performants et complets du marché. De quoi braquer les projecteurs sur Ubuntu Touch.

Ainsi, sur son écran IPS de 5,36 pouces, le MX4 affiche une définition quasi Full HD (de 1920 par 1152 pixels précisément), ce qui se traduit par une densité de pixels de 418 ppp (pixels par pouce). Le constructeur n’a pas lésiné sur la partie photographie puisqu’il sera doté d’un capteur rétroéclairé Sony Exmor IMX220 de 20,7 mégapixels au dos (et d’un autre de 2,1 mégapixels en façade).

Connectivité cellulaire 4G LTE de mise grâce à la présence du SoC MediaTek MTK6595, une puce dotée d’un processeur octocoeur (4 coeurs Cortex-A17 et 4 autres Cortex-A7). L’ensemble est épaulé par 2 Go de mémoire vive et alimenté par une batterie de 3 100 mAh. Encombrement (144 x 75.2 x 7.9 mm) et poids (147 grammes) restent contenus.

Les pré-commandes sont d’ores et déjà possibles en Chine avec des tarifs de 1799 yuans (226 euros), 1999 yuans (251 euros) et 2399 yuans (301 euros) pour les versions avec respectivement 16, 32 et 64 Go.

Reste à savoir quelle place Ubuntu Touch pourra occuper dans un marché dominé par une poignée d’OS mobiles et écrasé par Android et iOS.

Microsoft peine à imposer Windows Phone tandis que la fondation Mozilla tente de percer avec Firefox OS sur le marché de l’entrée de gamme. Le front des OS mobiles Open Source est aussi alimenté par Jolla avec Sailfish OS, une expérimentation toutefois relativement limitée pour l’heure.

Canonical tente de jouer la convergence entre smartphone et station de travail puisque Ubuntu Touch permet à l’appareil de jouer les deux rôles. Une omnipotence qui demande que l’appareil soit toutefois performant, ce qui devrait être le cas du Meizu MX4.

En attendant l’arrivée hypothétique du MX4 dans l’Hexagone, il reste possible d’installer gratuitement Ubuntu Touch sur de nombreux appareils fonctionnant sous Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur