Ulteo AS jette un pont entre Linux et les systèmes en ligne

Cloud

Le nouveau système Linux Ulteo Application System est couplé à un environnement de travail et de sauvegarde en ligne.

Combien de fois vous êtes-vous retrouvés bloqués au travail par l’absence d’un document que vous utilisez fréquemment à domicile ? Ou inversement. Ulteo – le nouveau projet de Gaël Duval, co-fondateur de la société Mandrakesoft (devenu Mandriva), pourrait vous aider à remédier à ce “cauchemar”.

En gestation depuis 2006, cet outil repose sur un nouveau système d’exploitation (Ulteo Application System ou Ulteo AS) basé sur Debian. Il peut désormais être téléchargé et installé en version bêta, gratuitement.

Pas une énième distribution Linux

“C’est un système Linux qui s’articule avec des services en ligne, à savoir Ulteo Online Desktop”, explique Gaël Duval, à l’origine du projet. “L’idée n’est pas d’offrir une énième distribution Linux mais bien un système qui va permettre de synchroniser les données personnelles dans un espace en ligne et qui sera mis à jour automatiquement, sans avoir à le faire soi-même”, poursuit-il. Avant d’ajouter qu’une nouvelle extension pour les systèmes Windows sortira dès lundi. Elle permettra de jeter un pont entre un ordinateur tournant sous un système Windows et un système Ulteo AS.

Comment ça marche ? Tout d’abord, il vous faut créer un compte sur le site d’Ulteo. Téléchargez et gravez ensuite Ulteo AS (le fichier pèse 693 mégaoctets) et installez-le sur votre ordinateur. Ulteo AS vous offrira un accès à un pack standard de logiciels libres répandus comme Firefox, OpenOffice, Gimp ou Kpdf (pour la visualisation des fichiers PDF). Un pack de logiciels clients qui est complété par d’autres services en ligne, portés sur Ulteo Online Desktop.

Autosync, la synchronisation automatisée

Le gros intérêt d’Ulteo AS réside dans un petit dossier baptisé “Autosync”. En effet, tout ce qui est sauvegardé dans ce dossier est automatiquement synchronisé dans votre espace en ligne (Ulteo Online Desktop) et donc accessible à distance. Sont également régulièrement répliqués dans cet espace des données comme les bookmarks ou signets du navigateur et les contacts de la messagerie.

Bref, à l’heure où Microsoft planche sur Live Mesh et Apple sur Time Capsule et .Mac, le système d’exploitation Linux vient-il à son tour de trouver l’extension web qui lui faisait défaut ? Selon Gaël Duval, “Il est clair que tout le monde va un peu dans le même sens actuellement. Les systèmes d’exploitation traditionnels vont de plus en plus s’interconnecter avec le monde en ligne”.

Reste pour Ulteo à monétiser ses services. “Nous avons déjà une boutique en ligne sur notre site où nous commercialisons différents services ‘premium’. Il est clair que ce service a un coût pour nous en terme de stockage et de bande passante. Le service de base est et restera gratuit mais il faudra payer pour augmenter les capacités de stockage et les délais de synchronisation”, conclut Gaël Duval.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur