Un Carnivore en ‘open source’

Cloud

Alors que la justice américaine devrait annoncer aujourd’hui quelle institution indépendante pourrait étudier Carnivore, le logiciel d’écoute des mails employé par le FBI, Network ICE prétend contenter tout le monde en proposant Altivore, un Carnivore open source.

Depuis que l’on connaît l’existence de Carnivore (voir édition du 13 juillet 2000), les associations de défense des libertés individuelles, au premier rang desquelles l’Aclu (American civil liberties union), réclament le scalp du logiciel espion du FBI. Plus précisément, elles revendiquent un droit d’accès au code source du logiciel, ce qui permettrait d’en connaître les capacités. Parce qu’entre ce que le FBI veut bien en dire et la vérité vraie, il existe certainement une marge. Une enquête de la justice américaine est en cours (voir édition du 24 août 2000), mais elle rencontre des critiques.

Une certaine confusion règne en effet et le ministère américain de la justice devait annoncer vendredi dernier quelles universités avaient été retenues pour enquêter sur Carnivore. Finalement, la justice américaine aurait repoussé sa décision à aujourd’hui et pourrait désigner d’autres institutions, pas forcément publiques. En attendant les conclusions de l’enquête, la société Network ICE prétend avoir la solution avec son clone de Carnivore en open source : Altivore. Le logiciel de la société qui commercialise la solution de sécurité BlackICE Defender, offrirait les mêmes fonctions d'”écoute” des e-mails que Carnivore. A savoir “scan” des en-têtes et du corps des e-mails, contrôle des accès suspects à des serveurs et repérage des adresses IP des suspects. Installé sur les machines des fournisseurs d’accès, Altivore fournirait les mêmes services que son grand frère, mais en open source, donc sans zone d’ombre. Un mieux, mais qui ne prévient toujours pas des abus ! Et le FBI reste de marbre : il ne s’est pas encore exprimé sur Altivore.

Pour en savoir plus  :

* Altivore

* Les documents sur Carnivore sur le site du ministère de la justice américain


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur