Un cheval de Troie exploite la récente tempête en Europe

Cloud

Selon F-Secure, une attaque par spam portant sur la tempête Kyrill en Europe
a été lancée. Le mail nocif abrite un cheval de Troie en pièce jointe.

La tempête en Europe s’est décliné en malware. Selon F-Secure, une attaque ” significative” par voie de spam a été initiée simultanément au passage de la tempête Kyrill qui a balayé le Nord de l’Europe entre jeudi et vendredi. Un spam abritant un cheval de Troie du nom de Small.Dam a été massivement diffusé. La cellule de veille de l’éditeur de sécurité installé à Kuala Lumpur (Malaisie) indique avoir repéré cette attaque très tôt vendredi matin.

Le mail nocif est reconnaissable par son objet “230 dead as storm batters Europe” (que l’on pourrait traduire littéralement par “230 mort alors que la tempête sévit en Europe) avec une pièce jointe pouvant présenter des variations de titres : ‘”Full Clip.exe”; “Full Story.exe”; “Read More.exe” et ” Video.exe”.

En ouvrant cette pièce jointe, la victime voit son PC infecté, laissant la voie une porte dérobée (“backdoor”) susceptible d’être utilisée ultérieurement par un pirate. Intégré au sein d’un réseau de PC zombies, l’ordinateur devenu vulnérable pourrait servir de relais pour des opérations de spamming ou de phishing.

Les catastrophes naturelles ou les accidents climatiques comme les ouragans ou les tempêtes ont toujours inspiré les pirates. En septembre 2005, Eset, éditeur de solutions logicielles dédiées à la sécurité, a repéré une opération de phishing exploitant les opérations de soutien financier mises en place suite à de l’ouragan Katrina qui venait de frapper la Nouvelle-Orléans dans le Mississipi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur