Un laboratoire pour enquêter sur Carnivore

Mobilité

Avant la fin de l’année, on devrait en savoir un peu plus sur le mode de fonctionnement de Carnivore, le logiciel d’écoute des mails du FBI. C’est en effet en décembre que le laboratoire choisi par le DOJ devrait rendre son rapport sur le sujet.

Comme prévu, le Ministère de la Justice américain a chargé une entité indépendante pour mener une enquête sur le fonctionnement de Carnivore, le logiciel d’écoute des courriers électroniques du FBI. Si tout se passe bien, le laboratoire de recherche indépendant IITRI (pour Illinois Institute of Technology Research Institute), rendra un rapport technique détaillé sur le fonctionnement de Carnivore. L’appel d’offre du ministère (voir édition du 24 août 2000) avait provoqué 11 propositions. IITRI a donc été retenu, et percevra une compensation de 175 000 dollars pour mener son enquête.

D’après le FBI, ce logiciel d’interception des mails, installé sur les serveurs d’un fournisseur d’accès, scrute les courriers qui transitent et est programmé pour ne lire et n’enregistrer que ce que la loi (américaine) autorise. Des groupes de protection de la vie privée, tel l’EPIC (Electronic Privacy Information Center) s’inquiète des risques potentiels d’un tel système. Avant même les résultats de l’enquête, l’EPIC insiste pour que l’intégralité des résultats soient publiée.

En réponse à l’opacité de fonctionnement du logiciel du FBI, une société en propose un autre, appelé Altivore et rendant les mêmes services, mais basé sur le principe du logiciel libre. Pour ses concepteurs, l’open source permettrait des écoutes sans zone d’ombre (voir édition du 25 septembre 2000).

Pour en savoir plus :

IITRI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur