Un organiseur à l’oreille fine

Cloud

Les constructeurs ne manquent pas d’imagination pour étendre les fonctions des organiseurs de poche. Dernier en date, l’éditeur Lernout & Hauspie prépare un prototype sous Linux doté de la reconnaissance vocale.

A l’occasion de la conférence Demo 2000 en Californie, la société Lernout & Hauspie a présenté un prototype de PC de poche capable de se connecter à Internet et envoyer un e-mail… au son de la voix. A en croire l’éditeur, bien connu dans le domaine des technologies vocales, il est même possible de greffer à l’appareil un téléphone sans fil pour passer des communications. Autre originalité, l’engin ne tourne ni sous Palm OS ni sous Windows CE. Une version allégée de Linux leur a été préférée. On n’en sait guère davantage sur le prototype, sinon qu’il intègrera des fonctions particulières pour l’achat électronique. Selon le site Cnet, l’appareil a été baptisé Nuk (un raccourci pour le mot “écho” en hawaïen, paraît-il) et devrait être commercialisé avant la fin de l’année.

Le choix de Linux est donc une victoire supplémentaire pour le système d’exploitation libre, déjà adopté par Samsung pour son prochain organiseur (voir édition du 27 janvier 2000). Le constructeur ne ferme pas pour autant les yeux sur Windows CE. Il préparerait un autre modèle baptisé iZZi et équipé, lui, de la toute dernière version du Windows allégé.

Les rumeurs vont aussi bon train du côté de chez Palm, numéro un mondial sur le marché des organiseurs de poche. Alors que l’écran monochrome de ses appareils fait encore bonne figure face aux modèles concurrents en couleur, Palm Computing préparerait pour le 20 février la commercialisation d’un Palm IIIc… en couleur. Palm France ne confirme pas cette information… mais ne la dément pas non plus. Bref, rendez-vous au 20 février.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur