Un PDA disque dur amovible sous Linux

Mobilité

TeraOptix lance son Terapin Mine, nouvel appareil hybride entre PDA et disque dur portable, tournant sous Linux. Avec 10 Go de capacité de stockage, des ports PCMCIA, Ethernet et USB, une sortie audio et une autre vidéo composite, le Mine est très séduisant. Malgré ses dimensions imposantes, il ne comporte malheureusement qu’un rudimentaire écran de quatre lignes.

Difficile à qualifier, le Terapin Mine de TeraOptix. On aurait envie de l’appeler PDA, mais ce serait réducteur. Disque dur amovible ? Même chose, ce serait une insulte pour un terminal qui tourne sous Linux. Surtout, “l’animal” dispose d’un ensemble de ports impressionnant pour ses dimensions : 18x9x2,7 cm. Un peu volumineux pour tenir dans la poche, certes, mais tout de même nettement plus petit qu’un portable, tout “ultra” soit-il. Nous parlions des ports, les voici : PCMCIA, USB (entrée et sortie), Ethernet, sortie vidéo composite, sortie audio… La liste est impressionnante. S’il permet un accès Internet, ses nombreuses liaisons vers l’extérieur laissent supposer une prédisposition pour la connexion aux autres appareils. Gagné, c’est effectivement le cas, et ses 10 Go de disque dur sont là pour l’attester : le Mine est un excellent moyen de stockage. Mais en ce qui concerne la consultation des données qu’il transporte, il ne faut pas compter sur son rudimentaire écran noir et blanc de quatre lignes de vingt caractères chacune ! En revanche, rien n’interdit de le brancher sur un PC sous Windows, sur une chaîne hi-fi pour profiter des fichiers Wave ou MP3 qu’il peut héberger, ou sur une télévision pour consulter des images. Le Mine dispose même d’un microphone. L’économie d’un écran digne de ce nom explique son prix : 600 dollars HT (environ 4&nbsp450 francs ou 680 euros). Il devrait être disponible en Europe dans le courant du mois d’août.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur