Un portail pour Gnutella

Mobilité

Arrêté par son créateur NullSoft, le développement de Gnutella, un logiciel d’échange de fichiers MP3 par le Net n’est pas mort pour autant. Un portail lui est maintenant consacré.

Difficile d’arrêter un projet de développement en source libre. Bien que précipitamment retiré de son site par NullSoft, le créateur de Winamp, Gnutella, un clone du logiciel d’échange de fichiers MP3 Napster, vient de voir s’ouvrir un portail qui lui est consacré. Au centre de la polémique, NullSoft avait été racheté par AOL quelques mois avant Time Warner (voir édition du 10 janvier 2000). Et un logiciel permettant d’échanger facilement et gratuitement des fichiers de musique piratés alors que l’on est soit même éditeur de musique provoque d’évidents conflits d’intérêts (voir édition du 17 mars 2000).

Le message porté par le site est clair : “Bien qu’AOL ait mis un coup d’arrêt au travail de NullSoft sur Gnutella, il n’a pas arrêté les hordes de développeurs de créer leurs propres clones de Gnutella. Envoyez-nous vos clones”. Un mouvement qui ne devrait pas plaire du tout à l’industrie du disque et notamment à la RIAA (Recording Industry Association of America) qui n’avait déjà pas de mots assez durs contre Napster. Le site propose des versions Windows, Linux et Java de Gnutella.

Pour en savoir plus : Le portail Gnutella


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur