Un standard pour le commerce mobile

Cloud

Nokia, Ericsson et Motorola, les trois plus gros constructeurs de téléphones mobiles, se sont mis d’accord pour développer un standard de sécurité pour les transactions à partir de téléphones WAP et d’appareils sans fil. Une première pierre essentielle pour le e-commerce mobile, qui ne possède pas pour l’instant de tel protocole de sécurité.

Futur eldorado du commerce électronique, à en croire les analystes, le e-commerce mobile (ou m-commerce) met du temps à décoller. Outre le fait que les appareils sont toujours aussi rares et que les services tardent à se mettre en place, cette forme de commerce électronique souffre aussi de l’absence de standard en matière de transaction sécurisée. Pour pallier ce manque, les trois plus gros acteurs du marché de la téléphonie portable vont unir leurs efforts pour créer un standard destiné à toute l’industrie du mobile.

Les premières conclusions techniques de leur collaboration devraient être rendues publiques à la fin mai, avec comme objectif d’arriver à des spécifications définitives pour la fin de l’été. Les trois initiateurs de ce projet laissent la porte ouverte à d’autres industriels, afin d’offrir le plus de soutien possible au futur standard. Les principaux sujets couverts seront le WTLS (Wireless Transport Layer Security), le WIM (Wireless Identification Module) ainsi que les PKI (Public Key Infrastructure).

Face à ces trois géants, d’autres initiatives sont déjà en place. Le forum Radicchio, en particulier, regroupe 36 membres et vise à établir lui aussi un standard sécurisé pour les appareils sans fil en généralisant l’adoption des PKI par l’industrie. Mais il ne compte pas, parmi ses membres fondateurs, de sociétés de l’envergure des trois récents alliés, bien qu’il bénéficie de la haute bienveillance de l’Union Européenne.

Pour en savoir plus : Le forum Radicchio


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur