Un torrent de dollars pour BitTorrent

Mobilité

Dans une situation difficile, l’éditeur du logiciel de partage de fichiers en mode peer to peer s’offre un sursis en levant 17 millions de dollars.

Et 17 millions de dollars de plus dans la tirelire de BitTorrent. Pour cette troisième levée de fonds en quatre ans, l’éditeur du logiciel de partage de fichiers en peer to peer, met une nouvelle fois DCM, Accel Partners et DAG Ventures à contribution. Au total, l’entreprise de San Francisco aura glané 46,4 millions de dollars, selon le site américain d’information financière PeHub.com.

BitTorrent traverse une mauvaise passe. Cet été, la société avait dû licencier douze collaborateurs sur les cinquante-cinq qu’elle employait, pour faire face à ses problèmes économiques. Utilisé par de nombreux internautes pour télécharger des fichiers audio et vidéo souvent piratés, le client BitTorrent souffre de son image.

A l’instar de Napster, l’un des pionniers dans le domaine du téléchargement illégal en mode peer to peer à passer du côté de la légalité en développant  sans grand succès sa plate-forme de contenus payants puis une offre de contenus sans DRM.

En situation financière difficile depuis plus d’un an, Napster  vient d’ailleurs d’être racheté, à son grand soulagement, par BestBuy, le distributeur de produits électronique américain.

Des éditeurs de jeux vidéo se sont emparés de sa technologie DNA

Fondé sur une technologie différente, BitTorrent s’est lancé en 2007 propose dans le même type de services… avec autant de crédibilité et de réussite que son homologue du Net pourrait-on gloser.

BitTorrent n’en est pas encore arrivé au stade de la cession de ses activités. Il est parvenu à vendre sa technologie de partage de fichiers ( DNA pour Delivery Network Accelerator, un accélérateur de téléchargement sur réseau) à des éditeurs de jeux vidéo par exemple.

Dans ce sens, le californien a signé cette semaine un partenariat avec la communauté de joueurs Aeria Games et le créateur IAHGames pour accélérer le téléchargement de leurs jeux en réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur