Un transfert de données à près de 1 Gbit/s sur Internet

Cloud
Information - news

Une équipe de scientifiques est parvenue à faire transiter près de 7 Go de données en moins d’une minute sur une distance de 11 000 km, soit une vitesse record de 923 Mbits/s. Une expérience qui s’inscrit dans la mise en place d’Internet 2.

S’il existe un domaine dans lequel la vitesse n’a pas encore atteint ses limites, c’est bien Internet. Des scientifiques du Stanford Linear Accelerator Center (SLAC), un centre de recherche affilié à l’université de Stanford, ont ainsi transféré 6,7 Go de données ? l’équivalent de 4 heures de vidéo en DVD ? en 58 secondes entre deux ordinateurs situés l’un en Californie (Sunnyvale) et l’autre en Europe, à Amsterdam. Soit un débit de 923 Mbits/s ? presque deux mille fois plus rapide qu’une liaison ADSL à 512 Kbits/s ? sur une distance de 11 000 kilomètres.

Certes, le réseau était composé de fibres optiques et ce genre de transmission se facture des centaines de milliers de dollars – on parle de plus de 2 millions de dollars pour l’expérience. Une somme évidemment gigantesque mais cette technologie pourrait présenter un intérêt pour certaines entreprises amenées à développer des services de bibliothèques numériques, d’imagerie médicale, de laboratoires virtuels, d’applications d’apprentissage à distance et autres partages de bases de données volumineuses.

L’Internet de deuxième génération

Ce type de services pourrait notamment apparaître dans les prochaines années avec Internet 2, un nouveau réseau dédié dans un premier temps à l’éducation et la recherche scientifique, et dont le SLAC est l’un des 200 membres du consortium. Le centre de recherche a d’ailleurs établi son record avec la collaboration d’industriels (Caltech, Cisco, Level 3) et de deux universités néerlandaises spécialisées en physique nucléaire. Des avancées qui, à terme, profiteront au grand public.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur