Un ver contamine les profils Facebook et MySpace

Cloud

Un nouveau ver Boface.G contamine les utilisateurs de Facebook et de MySpace en leur envoyant un lien vers une fausse vidéo YouTube.

Les réseaux sociaux sont-ils en passe de devenir les principaux de vecteurs de malwares ? Avec peu de moyens déployés, la contagion peut être rapide et considérable vu les millions d’utilisateurs qui naviguent quotidiennement sur ce type de plate-forme communautaire.

PandaLabs, le laboratoire anti-malwares de l’éditeur de solutions de sécurité Panda Security, a récemment détecté un vers baptisé Boface.G qui se propage sur les plates-formes Facebook et MySpace.

Boface.G poste ainsi un lien vers une fausse vidéo Youtube sur le “wall”, le mur, d’un utilisateur Facebook ou sur son profil MySpace. Mais ce n’est pas tout : le lien est aussi expédié à toute la liste des amis et contacts via un message privé directement signé de l’utilisateur.

Si l’internaute à qui a été envoyé ce lien choisi de cliquer dessus, il est automatiquement redirigé vers une fausse page  Web ressemblant fortement au site YouTube. Un texte lui demande alors de mettre en jour sonlecteur Flash pour pouvoir visionner la vidéo. Mais une fois cette procédure lancée, une copie du vers s’installe à  l’insu de l’internaute sur son ordinateur, qui peut à son tour contaminer les contacts Facebook ou MySpace de celui qui a accepté de lire la fausse vidéo.

Selon PandaLabs, des mesures ont commencé à être prises pour protéger ses utilisateurs contre ce ver.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur