Une agence de renseignements privée piratée par un groupe lié à Anonymous

Cloud
Groupe hacktivistes Anonymous

Stratfor, une agence de renseignements privée américaine, a été piratée dans le cadre d’une opération d’Anonymous. Mais le résultat semble diviser le groupe de hacktivistes.

Des membres présumés d’AnonOps, membre du collectif de hackers Anonymous, ont affirmé dimanche soir avoir piraté le site web de Stratfor (Strategic Forecasting, Inc.).

Cette entreprise est une agence privée de renseignements installée à Austin, Texas.

Selon Silicon.fr, 4000 numéros de cartes bancaires, mots de passe et coordonnées appartenant aux clients de l’agence Stratfor auraient ainsi été volés.

De  plus, 90 000 coordonnées de cartes bancaires, incluant leurs codes de sécurité, auraient été volés rapporte le New York Times.

Par ailleurs, le collectif aurait obtenu la liste confidentielle des principaux clients “corporate” de Stratfor, parmi lesquels figureraient : l’US Air Force, Apple, MSNBC, Al-Jazeera English et la Police de Miami.

L’objectif de cette action est, en théorie, d’obtenir la libération du soldat Bradley Manning arrêté en mai 2010 par les autorités américaines qui l’accusent d’avoir transmis des câbles diplomatiques confidentiels au site Wikileaks.

Le collectif a également indiqué faire des dons à des organisations caritatives en utilisant les numéros de comptes piratés. Certains clients de Stratfor ont confirmé que des transactions non autorisées ont été effectuées sur leurs comptes bancaires.

Quant à Fred Burton, vice-président de Stratfor en charge du renseignement stratégique, il a indiqué hier à l’Associated Press avoir informé les forces de l’ordre de l’intrusion.

Stratfor qui a déclaré à ses membres avoir suspendu les accès à ses serveurs et courriels, participe à l’investigation en cours.

La confusion sur l’origine de l’attaque a régné ce matin après la publication d’un communiqué anonyme déclarant que l’opération n’était pas menée par Anonymous.

Stratfor est une agence de renseignement (…) qui publie des rapports quotidiens de données recueillies à partir de l’internet ouvert. Les hackers qui prétendent être “Anonymous” ont déformé cette vérité, afin de poursuivre leur objectif caché, et certains ont mordu à l’hameçon” affirme le texte.

Un compte Twitter très utilisé par Anonymous a également dénoncé le piratage, soulignant : “Nous ne blessons pas les personnes innocentes et ne volons pas leurs cartes de crédit, jamais !

Mais le même compte admettait qu’AnonOps était l’auteur des faits. Cette faction d’Anonymous mène les opérations dites #AntiSec et rassemble les hackers les plus actifs du groupe, dont les anciens de LulzSec…

Le compte Twitter le plus utilisé par AnonOps, @AnonymousIRC, a de son côté affirmé que ses membres n’avaient pas participé au piratage, mais que son infrastructure avait bien été utilisée pour la coordonner et qu’ils soutenaient l’action.

Un message ajoute que ce piratage faisait partie de ses opérations de Noël…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur