Une carte biprocesseur pour les PowerMac G4 AGP

Mobilité

Le fabricant de cartes accélératrices Sonnet Technologies lance la première carte multiprocesseur du marché destinée aux PowerMac G4 et composée de deux PowerPC G4 à 500 MHz. Une première qui en dit long…

Après les mouvements connus par le secteur en raison de l’arrêt d’activité de Newer Technology (voir édition du 3 janvier 2001), le marché des cartes accélératrices ne reste pas forcément orphelin : Sonnet Technologies le démontre en lançant sur le marché la carte Encore/ST G4 Duet. Celle-ci est destinée à mettre à jour la puissance installée de PowerMac bien particuliers, les G4 à bus AGP, pour les amener au niveau des PowerMac G4 biprocesseurs d’Apple. Un ventilateur lui est adjoint pour rafraîchir la bête.

Cette carte est annoncée pour le mois de février et doit s’intégrer sans difficulté particulière dans les machines au nom de code “Sawtooth”. Sonnet indique que, comme à son habitude sur ce type de machines, sa carte ne nécessite pas l’ajout de modules logiciels spécifiques (certaines cartes de Sonnet Technologies, notamment celles qui utilisent comme point d’entrée le port de la mémoire cache, doivent être utilisées à l’aide d’un pilote). Cette spécificité permettra aux propriétaires des machines mises à niveau de pouvoir profiter de toute la puissance de MacOS X, malgré les frayeurs qui auraient pu vous habiter (voir édition du 27 septembre 2000)… Mais Sonnet précise également que ce matériel pourra fonctionner à partir de MacOS 8.6.

Sonnet suit Apple sur le terrain des G4 biprocesseurs

Ce lancement d’une carte multiprocesseur par un des équipementiers du marché des mises à jour n’est pas dénuée d’intérêt : Sonnet Technologies parie que les propriétaires des actuels G4 à bus AGP désireront monter en puissance pour un investissement moins élevé que le coût d’acquisition d’une des nouvelles machines d’Apple. La firme fait également le pari de MacOS X, car les autres systèmes d’exploitation d’Apple ne serviraient pas à grand-chose en configuration de mise à niveau. Pour initier un tel mouvement (en privant la société de la vente de systèmes complets multiprocesseurs supplémentaires, il s’agit presque d’une déclaration de guerre à PowerLogix et à Apple), Sonnet s’engage dans une partie de bras de fer des plus difficiles. Mais si elle le fait, c’est que son appréciation de la montée en puissance de MacOS X l’oriente sur un décollage rapide… voire immédiat ! Sa nouvelle carte sera disponible en février aux Etats-Unis pour près de 7 000 francs.

Pour en savoir plus :

Le site de Sonnet Technologies (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur