Une douzaine d’acteurs high-tech se mobilisent pour Ajax

Cloud

Open Ajax est un projet open source, soutenu par IBM, Mozilla et Yahoo. Objectif : proposer des outils de développement d’applications en Ajax.

L’Asynchronous Javascript And XML (Ajax) a le vent en poupe. Un groupement d’industriels et d’éditeurs vient de créer l’initiative Open Ajax, un projet open source visant à promouvoir l’Ajax auprès des développeurs et de favoriser son déploiement en entreprise. Open Ajax réunit aujourd’hui BEA Systems, Borland, la Dojo Foundation (initiative libre qui propose un ensemble d’outils de développement en JavaScript), Eclipse Foundation, Google, IBM, Laszlo Systems, Mozilla Corporation, Novell, Openwave Systems, Oracle, Red Hat, Yahoo, Zend (société spécialisée en PHP) et Zimbra (prestataire de solutions de collaboration). Elle travaillera également avec la Fondation Apache.

Rappelons qu’Ajax n’est pas une technologie à part entière mais “une appellation qui désigne une architecture c’est-à-dire une façon de concevoir et de développer un service en ligne”, comme le décrivait à Vnunet.fr, Frédéric Cavazza, consultant chez SQLI (voir édition du 22 décembre 2005).

L’utilisation combinée de langages XHTML, XML, JavaScript, des feuilles de styles (CSS) et de l’objet XMLHttpRequest font de l’Ajax une solution efficace pour, notamment, optimiser les requêtes Web (en ne rafraîchissant qu’une partie de la page), créer des interfaces interactives (déplacement d’objets à la souris…), ou encore pour accélérer les saisies de formulaire.

Google grand utilisateur d’Ajax

A titre d’exemple, Google est un grand utilisateur d’Ajax à travers ses services de messagerie Gmail, de personnalisation de la page d’accueil du moteur de recherche ou encore les applications Google Earth et Google Maps. Ajax est aujourd’hui reconnu par la plupart des navigateurs dont Internet Explorer, Firefox et Safari.

Si Ajax a toutes les qualités pour créer des sites dynamiques et efficaces, les outils de développement structurant manquent. Le projet vise donc à créer un framework, un ensemble d’applications et de bibliothèques qui permettra d’accélérer les développements en Ajax. Open Ajax s’appuiera sur les outils qu’IBM a livré à la Fondation Eclipse à travers la plate-forme du même nom.

Déployer les standards ouverts

Dans le cadre de l’initiative Open Ajax, le framework Eclipse Ajax toolkit permettra de réunir plusieurs moteurs d’exécution (runtime) Ajax. Pour l’heure, les runtime de Dojo, OpenRico et Zimbra viennent de s’ajouter à Eclipse. D’autre kits de développement devraient venir enrichir la plate-forme de développement. L’ensemble permettra de répondre à des besoins spécifiques de développement comme les aspects ergonomiques d’un site ou les traitements en arrière fond.

Pour IBM, l’initiative Open Ajax est une opportunité supplémentaire de poursuivre sa stratégie de valorisation des standards ouverts auprès des industriels. Une stratégie opposée à celle de Microsoft qui opte pour le développement d’un Ajax “propriétaire” à travers son outil de développement Atlas qui devrait être finalisé dans le courant de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur