Une guerre des consoles se prépare

Mobilité

Du retard pour la GameCube chez Nintendo, qui débute la commercialisation de jeux pour sa Game Boy Advance sur Internet. Une version améliorée de la PlayStation 2 pour préparer l’arrivée d’un disque dur et d’un accès haut débit chez Sony. Une collaboration avec Sega pour Microsoft qui dément tout retard pour sa Xbox… La guerre des consoles se prépare.

Présentant ses résultats financiers, Nintendo a annoncé ce mercredi 18 avril que sa GameCube (voir édition du 25 août 2000) ne sortirait que le 14 septembre, alors que la console 128 bits devait arriver au Japon en juillet. Hiroshi Yamauchi, président de la société, a refusé de considérer cela comme un retard et ne l’a pas justifié. Tout juste a-t-il glissé qu’il serait gênant pour Nintendo de ne pouvoir assurer un flux constant dans sa distribution, laissant ainsi penser à une rupture de stocks sur certains composants comme ce fut le cas pour Sony et sa PS2 arrivée en retard (voir édition du 7 août 2000). De plus amples détails sur la GameCube, en particulier son prix, doivent être dévoilés le mois prochain lors de l’Electronic entertainment expo (E3) qui se tient à Los Angeles du 17 au 19 mai prochains. La rivale de la PS2 et de la future Xbox doit arriver aux Etats-Unis avant Noël et en Europe au printemps 2002. Par ailleurs, Nintendo vient d’annoncer qu’il commercialiserait sur Internet, dès ce vendredi 20 avril, des jeux pour sa Game Boy Advance (GBA) dont la sortie est prévue en juin aux Etats-Unis (voir édition du 19 mars 2001). Il espère ainsi toucher un public plus adulte. La GBA devrait pouvoir venir en complément de la GameCube en faisant office de contrôleur (joystick).

Une PS2 connectée à haut débit

Sony vient de commencer à distribuer au Japon une version améliorée de la PS2. Le nouveau modèle possède un emplacement pour un disque dur intégré et une fiche pour un branchement haut débit. Le constructeur espère voir les Japonais possesseurs de PS2 surfer sur un réseau haut débit d’ici l’année prochaine. Pour l’instant, les détails manquent cruellement, les seules précisions paraissent des évidences : le branchement haut débit permettra d’atteindre plusieurs fois la vitesse des connexions actuelles (si, si !) et le disque dur – qu’il faudra acquérir séparement – autorisera le téléchargement de données et de logiciels, pour plus d’interactivité… Pour l’Europe, rien n’est encore annoncé, ni pour les Etats-Unis où l’on pensait voir arriver une connexion Internet rapidement (voir édition du 24 juillet 2000). Aujourd’hui, plus de 10 millions de PS2 ont été vendues à travers le monde, depuis son lancement en mars de l’année dernière au Japon.

Microsoft a indiqué de son côté qu’il dépenserait plus de 500 millions de dollars en marketing pour la Xbox dans les 18 mois qui suivront son lancement. La console a été présentée officiellement en janvier dernier (voir édition du 8 janvier 2001). “Même pour nous, c’est un énorme, énorme investissement”, a concédé Bill Gates, cité par ZDNet.com. “Nous sommes toujours dans les temps pour livrer appareils et logiciels à l’automne prochain”, a assuré John O’Rourke, directeur de la division jeux de Microsoft dans un communiqué. Début avril, le Financial Times affirmait que la dernière version des kits logiciels ne serait pas livrée à temps aux développeurs de jeux pour la Xbox, dont le lancement serait de ce fait retardé.

Sega travaille pour la concurrence

Lors du Tokyo game show fin mars, on apprenait que Sega développerait onze jeux qui devraient être prêts pour le lancement de la console de Microsoft. Le japonais fera ainsi partie des quelque 70 autres sociétés développant des jeux pour la Xbox. Sega, qui a annoncé l’abandon de la fabrication de sa Dreamcast (voir édition du 24 janvier 2001), se concentre sur ses jeux et les set-top boxes compatibles (voir édition du 30 janvier 2001). Avec Microsoft, il travaille ainsi pour ses trois concurrents sur le marché des consoles puisque qu’il développe des jeux pour Nintendo et Sony. Bill Gates a indiqué qu’il espérait que 12 à 18 titres seraient disponibles. “Le partenariat avec Sega correspond à un accord à long terme très important pour nous”, a-t-il affirmé. “Sega s’est engagé à porter 11 de ses meilleurs titres sur la Xbox. Nous en avons annoncé 4 en particulier : Jet set radio two, Panzer dragoon, Gun Valkyrie et Sega GT.”

Microsoft mise beaucoup sur l’accès Internet qui devrait être proposé avec sa console. Pour l’instant, le prix annoncé de la Xbox aux Etats-Unis est de 300 dollars (environ 2 200 francs). Tout comme la GameCube, il faudra attendre l’E3 de Los Angeles pour en connaître le prix exact.

Pour en savoir plus :Voir notre tableau comparatif des consoles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur