Une heure d’égarement sur Google

Cloud

Samedi, Google a connu une défaillance temporaire, à la suite d’une “erreur humaine”. Tout site recherché était susceptible d’endommer l’ordinateur. 

Même Google peut montrer des défaillances… Samedi, entre entre 14h30 et 15h25, les internautes effectuant une recherche sur le moteur ont vu un message en guise de résultat stipulant que le site visité pouvait endommager l’ordinateur (“This site may harm your computer”).

D’ou vient le bug ? “Tout simplement une erreur humaine”, assure la direction de Google qui relate l’incident dans une contribution sur le blog officiel de la maison. En fait, ce message d’alerte s’affiche uniquement qu’en cas de réel danger identifié par Google (risque de logiciels malicieux… ). Une liste de sites potentiellement dangereux est tenue à jour sous la forme d’un traitement manuel et automatique, en association avec l’association StopBadware.org.

Malheureusement, lors d’une réactualisation de la base de données moteur réalisée samedi matin, une “erreur humaine” est surevenu : un paramètre a été introduit rendant toute requête sur le moteur suspecte. Google assure que ses équipes de développement ont rétabli le tir assez rapidement. L’incident a été clos en une heure, selon le moteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur