Unix et NT font grimper les profits d’Oracle

Cloud

Le spécialiste des bases de données a augmenté de plus d’un tiers son bénéfice annuel grâce au marché des plates-formes Unix et Windows NT.

Oracle vient d’annoncer pour son année fiscale achevée fin mai un bénéfice net de 1,3 milliard de dollars (+35%) pour un chiffre d’affaires lui aussi en augmentation à 8,8 milliards de dollars. Selon l’éditeur, les ventes de licences de logiciels ont augmenté de 22% en un an. Ses activités liées aux logiciels de bases de données, aux applications diverses et aux services ont toutes les trois rencontré des résultats en hausse allant de 22% à 28%.

Larry Ellison, patron d’Oracle, a indiqué qu’Unix et Windows NT ont largement contribué à ces résultats. “Ce sont les systèmes d’exploitation qui font tourner l’Internet. Voilà le secteur de croissance du marché”. Le responsable s’est félicité des bénéfices enregistrés, alors que la période ne s’annonçait guère favorable. “Le taux de croissance de nos licences d’applications est particulièrement impressionnant si vous considérez deux faits : le bug de l’an 2000 est au coin de la rue et tous les autres vendeurs ERP ?SAP, PeopleSoft, Baan et JD Edwards- ont rencontré une baisse des ventes durant le dernier trimestre”. Sur ce dernier trimestre, Oracle a également augmenté ses ventes de 22% par rapport à l’an passé.

Pour en savoir plus : http://www.oracle.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur