Usages TIC et enfants (volet 4) : comment éviter le copier-coller depuis le Net pour les devoirs ?

Mobilité

Vnunet.fr poursuit la publication de fiches-conseils tirée de l’ouvrage Les 90 questions que tous les parents se posent (mobile, Internet, jeux vidéo…) écrit par notre collaborateur Jacques Henno.

Comment les empêcher de faire du copier-coller depuis Internet pour faire leurs devoirs ? En leur rappelant qu’une simple interrogation sur un moteur de recherche permet de découvrir la vraie source du texte et, ainsi, de s’apercevoir de la supercherie.

Le corps professoral est extrêmement vigilant au « pompage » de texte sur Internet. Le phénomène du copiage est vieux comme le monde. Mais l’informatique (le « copier-coller » prend quelques secondes) et Internet (la masse de textes disponibles est quasi infinie si l’on maîtrise l’anglais) l’ont démultiplié.

Repérer des élèves qui pompent est assez facile. Le plus souvent, un peu de bon sens suffit. “Lorsque j’ai demandé à mes troisièmes de faire un devoir à la maison sur la décolonisation, les deux tiers d’entre eux avaient fait du copier-coller depuis des encyclopédies papier, des encyclopédies en ligne, des sites consacrés à l’histoire, etc.”, relate Anne-Louise Rosolato, professeur d’histoire-géographie en région parisienne. “Il est facile de s’en apercevoir : à cet âge, ils n’écrivent pas aussi bien qu’une encyclopédie !”

Et en cas de doute, il est très facile d’en avoir le coeur net, à l’aide d’un moteur de recherche ou d’un site spécialisé dans la surveillance du plagiat comme http://copyscape.com.

Dans ce domaine, les enseignants ne ménagent d’ailleurs pas leur peine. “Nous avons un devoir de vigilance accru, estime Georges-Louis Baron, professeur en science de l’éducation. Les gens recopient à grande échelle des choses erronées et ces “inventions” se diffusent comme une traînée de poudre”.

L’histoire suivante l’illustre bien : “j’avais repéré, dans une copie d’étudiant, une phrase qui m’avait semblé bizarre, contenant un fait me paraissant grossièrement faux ; en cherchant sur Internet, je me suis rendu compte qu’il avait repris une partie du devoir d’un autre étudiant, figurant sur le site d’une autre université, où était déjà l’erreur ; et en poursuivant mes investigations, je me suis rendu compte que ce second étudiant avait repris – en se trompant ! – un travail allemand, faisant référence à un article scientifique américain, que j’ai retrouvé et consulté… “

Que faire ?
À l’occasion d’une recherche sur Internet avec votre enfant, demandez-lui de réaliser un copier-coller depuis un site scientifique, scolaire ou universitaire et de placer ces quelques lignes dans un traitement de texte ; demandez-lui ensuite d’en extraire un passage, de le copier dans un moteur et de lancer la recherche : il retombera sur le site d’origine. L’outil qui a servi à faire le copier-coller permet tout aussi facilement d’en retrouver la trace. CQFD.

Extrait du livre de Jacques Henno: Les 90 questions que tous les questions se posent – Téléphone mobile, Internet, Jeux vidéo. C’est un guide pratique des Editions Télémaque pour accompagner de l’âge tendre à l’adolescence, la première génération d’enfants qui aura toujours vécu avec les nouvelles technologie.Pour poursuivre le débat, rendez-vous surwww.nosenfants.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur