Vente de serveurs : IBM fait plus de chiffre d’affaires mais HP fait plus de volume

Cloud

Les serveurs lames représentent le segment phare du marché, estime le cabinet
d’études Gartner.

Le nombre total de serveurs vendus dans le monde a augmenté de 9,1 % au troisième trimestre 2006 par rapport à la même période sur l’année 2005. Le chiffre d’affaires progresse lui de 4,4 %.

Près de 2 millions de serveurs ont été vendus, ce qui a permis aux constructeurs de réaliser un chiffre d’affaires global de 13 milliards de dollars.

Les types de serveurs ne sont pas logés à la même enseigne : “Les serveurs lames et les x86 continuent d’engranger les meilleurs résultats du marché, tandis que les serveurs Unix RISC-Itanium perdent 6 % en volume et ne progressent que très légérèment en termes de chiffre d’affaires, 0,6 %”, commente Jeffrey Hewitt, directeur de recherche chez Gartner.

HP vend plus d’unités que ses concurrents

Si l’on effectue un classement par chiffre d’affaires des constructeur, IBM garde la tête avec 33,7 % du marché. Selon Jeffrey Hewitt, “le numéro un IBM augmente ses revenus dans les séries system p/p, system x/x, system z/z et ne décline que dans les séries system i/i”.

HP arrive en deuxième position avec 25,3 % de part de marché mais enregistre un recul certain (- 6%). Dell arrive en troisième position (10,8 %) tandis que Sun Microsystems obtient 10,1 % (fort d’une progression de 24,7% pour le deuxième trimestre consécurif). Fujitsu/Fujitsu Siemens arrive en cinquième position avec 4,9 %.

En nombre d’unités vendues, c’est HP qui domine le marché avec 26,5 % pour 540 000 unités vendues. Vient ensuite Dell (22,5 %), IBM (16,3 %), Sun Microsystems (4,1) % et Fujitsu/Fujitsu Siemens avec 3,2 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur