Vente liée : Grub2 simplifie l’offre multi-OS pour les constructeurs

Cloud

Mandriva et Nexedi proposent une solution pour gérer simplement et à moindre coût la pré-installation de plusieurs systèmes d’exploitation sur un PC.

Mandriva et Nexedi viennent d’annoncer une solution qui pourrait bien enlever nombre d’arguments aux constructeurs qui s’opposent, soit-disant pour des raisons techniques, à l’offre de choix du système d’exploitation sur les ordinateurs au moment de leur vente.

A l’occasion de la récente rencontre entre constructeurs, consommateurs et acteurs du libre, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) avait exigé des constructeurs et distributeurs qu’ils mettent à disposition de leurs clients le choix de la plate-forme et des logiciels pré-installés.

Dans une interview au Parisien, le secrétaire d’Etat à la Consommation, Luc Chatel évoquait même “l’idée que l’on mette en place un dispositif où le système d’exploitation, éventuellement installé d’origine, puisse être activé par un simple code remis en magasin”. Un premier pas vers une véritable offre multi-systèmes, comme le suggère l’April (Association de promotion et de défense du logiciel libre) notamment.

Ce à quoi les constructeurs répondaient que c’est techniquement et financièrement difficile à mettre en oeuvre. L’implémentation du système d’exploitation, la compatibilité certifiée du matériel avec l’offre logiciel et la gestion du support technique étant mis en avant pour justifier le frein à cette ouverture.

Le choix du système au démarrage de la machine

Un argument qui n’a plus cour si la solution des deux entreprises issues du pôle de compétitivité open source Systématic (System@tic) tient la route. L’éditeur Mandriva et la société de services Nexedi annoncent “la commercialisation auprès des constructeurs informatiques d’une solution globale d’activation de système d’exploitation lors de l’achat d’un PC“, selon les termes du communiqué.

Cette solution s’appuie sur le gestionnaire de démarrage (bootloader) libre Grub2, une application développée sur son temps libre par Yoshinori Okuji, salarié de Nexedi. Installé sur les machines en magasin, Grub2 permet d’activer le système d’exploitation choisi par l’utilisateur au démarrage de la machine. Le (ou les) OS non sélectionnés sont alors automatiquement supprimés du disque dur.

Mieux, un mécanisme de chiffrement (cryptage des données) du disque interdira l’usage du système en l’absence de validation du code d’activation, lequel serait alors remis sur un document à part (comme c’est le cas lorsqu’on installe un Windows en boîte).

Grub2 s’interpose entre le BIOS et le système d’exploitation“, précise Jean-Paul Smets, PDG de Nexedi à Vnunet.fr. Une solution simple qui évite d’avoir à modifier le système d’initialisation du matériel et/ou Windows, opérations fort onéreuses financièrement et en temps. “Le consommateur pourrait ainsi choisir d’utiliser Windows ou Linux, ou aucun des deux“, suggère le dirigeant.

Un impact minime sur la logistique des constructeurs

Nexedi propose néanmoins de fournir la solution d’implémentation de Grub2 pour 5000 euros (une misère dans la chaîne de production des ordinateurs). Et pour les constructeurs qui ne souhaitent investir ni temps, ni argent, “je me fais fort de leur trouver un mécène pour implémenter Grub2“, lance Jean-Paul Smets qui a, malicieusement, réponse à tout.

Surtout, Nexedi met en avant son progiciel de gestion intégrée ERP5 pour le suivi des codes d’activation. De son côté, Mandriva met en avant son expertise en matière de mastering (la production des images disque à l’échelle industrielle avec la solution Pulse2) et de certification. Sans oublier sa distribution Mandriva Linux et les 8000 logiciels qui l’accompagnent pour “un coût très inférieur aux systèmes d’exploitation actuellement préinstallés sur les PC disponibles sur le marché“. Une manière diplomatique de ne pas citer Windows ou Mac OS. En d’autres termes, l’implémentation de Grub2 n’aurait qu’un impact minime sur la logistique des constructeurs et n’induirait aucun frais de licence. De plus, la solution est fonctionnelle et peut être mise en oeuvre sans délais. Quant aux constructeurs qui préfèrent s’appuyer sur un fournisseur pour la mise en oeuvre de la solution, ils pourront se tourner vers Mandriva et Nexedi à l’origine de l’initiative. Désormais, plus rien n’empêche le consommateur d’avoir le libre choix voire le choix du libre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur