Ventes de mobiles : Nokia grimace quand Android jubile

MobilitéOS mobiles

Selon Gartner, les ventes de mobiles dans le monde ont progressé de 19%, grâce aux smartphones. Mais Nokia décroche sévèrement, tandis qu’Android domine sans conteste le monde des OS.

Les ventes de smartphones continuent de tirer le marché mobile vers le haut. Selon le cabinet Gartner, au premier trimestre 2011, il s’est écoulé 427,8 millions de terminaux mobiles, soit une progression de 19% en un an.

Les smartphones représentent, à eux seuls, une part de marché de près de 24% de la totalité des ventes de mobiles dans le monde, soit tout de même près d’un quart des terminaux écoulés…

Cette part aurait même pu être plus importante si les constructeurs n’avaient pas annoncé, au premier trimestre, l’arrivée de plusieurs smartphones haut de gamme, ce qui a eu pour effet de reporter l’intention d’achat des consommateurs.

Toujours leader, Nokia n’est pourtant plus à la fête

Malgré un recul sévère de ses parts de marché  Nokia détient toujours la médaille d’or des constructeurs, avec une part de marché de 25,1% (107,5 millions d’unités vendues), contre tout de même plus de 30% il y a seulement un an…

Samsung reste toujours deuxième, avec une part de marché estimée à 16,1% (68,8 millions de mobiles écoulés), en recul de 1,9 point. Le constructeur coréen sauve la mise grâce aux très bonnes ventes de ses smartphones, comme la Galaxy S.

Si LG grimpe toujours sur la troisième marche du podium au premier trimestre, son avenir s’annonce quelque peu morose, avec une part de marché qui passe de 7,6% à 5,6%.

En outre, les fabricants de smartphones continuent, lentement mais sûrement, de gagner du terrain. Apple devient le quatrième constructeur du marché, avec une part de marché qui grimpe sensiblement, passant de 2,3% à 3,9% sur un an (16,8 millions d’iPhone vendus).

Viennent ensuite RIM, avec une part de marché stable de 3% (13 millions de mobiles vendus), le constructeur chinois ZTE, avec une part de marché qui passe de 1,7% à 2,3%, et HTC, connu pour ses smartphones Android, qui s’octroie une part de marché de 2,2% (contre 0,9% il y a un an).

Google Android atteint des sommets

Du côté des OS mobiles, Android, sans surprise, tient le haut du pavé, avec une part de marché qui a progressé de manière impressionnante, passant de 9,6% à 36% en seulement une année.

Google peut remercier les constructeurs, comme HTC, Motorola, Samsung, LG ou Sony Ericsson, qui plébiscitent de plus en plus cet OS.

C’est en revanche la catastrophe pour Symbian de Nokia, dont la part de marché est passée de 44,2% à 27,4% au premier trimestre. Le problème sera vite résolu, suite au nouveau partenariat conclu entre Nokia et Microsoft, prévoyant que les smartphones du constructeur finlandais tourneront sous Windows Phone.

iOS d’Apple n’a pas à rougir en montant sur la troisième marche du podium, avec une part de marché en petite progression (16,8%/+1,5 point).

En revanche l’OS Windows Phone est moins populaire, et affiche un recul de sa part de marché à 3,6% (-3,2 points).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur