Veon met la vidéo à portée de clic

Cloud
Information - news

Veon Studio est désormais disponible en France. Cette suite spécialisée dansles prestations de vidéo interactive permet de lier l’ensemble d’une page àune vidéo et de tracer le comportement de navigation d’un internaute.L’entreprise finalise actuellement un tour de table d’environ 20 millions dedollars.

La start-up américano-israélienne propose désormais ses services en France.Présente depuis 1998 en Israël et aux Etats-Unis, Veon commercialise uneoffre hypervideo baptisée Veon Studio. “Notre solution permet de lier de lavidéo à des textes, des liens et des frames. De plus, nous nous appuyons surles standards du marché tels que Real Player, Apple Quicktime, Windows mediaPlayer et Macromedia Flash 4. Afin d’améliorer notre capacité de diffusion,nous supportons également l’accélérateur de sites Akamai” indique OlivierLigneul, Vice Président des Opérations Europe. Afin de se différencier parrapport à des produits apparentés comme IBM Hot Media 2.5 (basé sur java),l’éditeur souligne que l’interactivité ne porte pas uniquement sur la vidéomais bien sur l’ensemble de la page (séquençage, liens vidéos-textes,texte-vidéos…). Par ailleurs, l’outil qui s’adresse aux créatifs, offredes modules de reporting qui permettent de tracer les parcours de navigationde l’internaute en fonction des différents éléments mis en scène (vidéos,liens, images…). En tant que spécialiste “rich media”, Veon ne se cantonnedonc pas au simple marché des bannières interactives. Son territoire naturelest celui des espaces marchands, qui comptent sur des éléments vidéos pourguider l’internaute à la recherche d’un produit ou d’un service. Seulinconvénient, il nécessite l’utilisation d’un plug-in propriétaire.Côté commercialisation, Veon Studio est proposé gratuitement. L’éditeur serémunère en effet sur le mode des loueurs d’application, en fonction desbriques de services fournies et du nombre d’éléments vidéos interactifs àservir. “Une prestation de base coûte entre 400 et 500 000 FHT par an. Nousintégrons l’installation, la fourniture des éléments interactifs à partir denos serveurs, des éléments de reporting comportemental, un support client etune formation pour les créatifs Web” précise Olivier Ligneul. En France leGroupe Pathé vient d’adopter la technologie Veon pour une durée d’un an.Afin d’améliorer son potentiel sur le marché français, l’éditeur israélienvient de signer un accord d’intégration avec Streampower.net, un spécialistede prestations stream. L’entreprise a réalisé entre 1998 et 1999 deux toursde tables pour un montant de 13 millions de dollars. La société finaliseactuellement une dernière levée de fonds évaluée à 20 millions de dollars,auprès de partenaires dont l’identité n’a pas été dévoilée. Veon prévoit des’implanter en Hollande dès septembre et compte ouvrir de nouveaux bureauxen Allemagne, en Grande-Bretagne et en Suède vers la fin 2000.Pour en savoir plus : *Le site de Veon*Le site de Streampower


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur