Verizon choisit Alcatel-Lucent pour le déploiement de son réseau mobile 4G

Mobilité

Associé à Ericsson, Nokia-Siemens et Starent, l’équipementier télécoms va élaborer le réseau mobile LTE de l’opérateur américain.

Alcatel-Lucent est prêt à pousser plus loin son incursion dans l’univers des technologies mobiles de quatrième génération. L’équipementier télécoms a en effet annoncé avoir décroché un important contrat avec Verizon Wireless, une joint venture entre Verizon Communications et Vodafone, le premier opérateur de téléphonie mobile américain, qui compte près de 85 millions de clients.

Alcatel-Lucent, ainsi qu’Ericsson, Nokia-Siemens et Starent Networks, ont  été choisis pour mettre en place et développer l’infrastructure mobile 4G de l’Américain, suivant la norme LTE (Long Term Evolution) – et non le WiMax – qui devrait être opérationnelle en 2010.

Pour Verizon Wireless, le groupe franco-américain travaillera sur trois tableaux : l’installation des stations de base (en partenariat avec Ericsson), la mise en place du coeur du réseau LTE (où il sera associé avec Ericsson et Starent, un spécialiste américain de matériels et de logiciels pour la téléphonie mobile), et la gestion des applications (en coopération avec Nokia-Siemens).

Alcatel-Lucent accroît son influence sur les futurs réseaux mobiles LTE

Alors que l’opérateur Sprint déploie son réseau WiMax aux Etats-Unis depuis la mi-2008, Verizon Wireless fait le pari de la norme LTE pour imposer sa vision de la 4G sur le territoire américain.

Le groupe Verizon Communications compte développer le plus rapidement possible son réseau mobile très haut débit. Sa mise en service est prévue pour 2010. L’opérateur annonce avoir déjà investi 17,7 milliards de dollars en 2008 dans le développement d’équipements estampillés 4G.

Ce contrat est une véritable opportunité pour Alcatel-Lucent de faire définitivement son entrée dans ce qui représente l’avenir des réseaux mobiles, après la 3G, en compagnie d’un de ses plus importants clients en termes d’équipements mobiles. Verizon Wireless passe en effet 55% de ses commandes à l’entreprise franco-américaine, selon le quotidien Les Echos.

Le reste des commandes est souscrit auprès du canadien Nortel. En décrochant ce contrat, Alcatel-Lucent rend plus crédible l’offre de ses infrastructures LTE.

En attendant, l’équipementier télécoms accentue sa présence dans le domaine de la 4G. Il a en effet annoncé il y a quelques jours, au Mobile World Congress de Barcelone, la création d’une alliance industrielle, le “ng Connect Program”, dédiée au développement et à la promotion des services et des équipements pour les réseaux mobiles à  très haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur