Via va créer une division processeurs

Mobilité

Après l’introduction sur le marché du Cyrix III, Via prévoit de créer une division séparée pour s’occuper de la fabrication et de la commercialisation de ces processeurs. Une montée en régime progressive pour attaquer un marché en particulier, la Chine.

Via continue d’avoir les dents longues sur le marché des processeurs centraux. En effet, après l’introduction sur le marché, le mois dernier, de son nouveau Cyrix III(voir édition du 23 février 2000), Via a fait savoir par la voix de son président Wen-Chi Chen qu’elle allait créer une division spéciale pour ces puces. Lors d’une interview qu’il a accordé à nos confrères de Electronic Buyer’s News, Wen-Chi Shen a précisé la stratégie que sa société comptait employer sur ce marché. S’il ne ferme pas la porte à d’éventuels partenaires, il tient à préciser que la nouvelle structure restera la propriété de Via. Pour l’instant, aucun nom n’a été choisi pour la nouvelle société, bien que Wen-Chi Shen a indiqué qu’elle porterait un nom chinois.

Car il semble bien que le marché de la Chine populaire soit un des axes de développement privilégiés du fondeur, désormais taiwanais. Via compte prendre dés cette année près de 30 % du marché des CPU et 50 % de celui des chipsets dans l’empire du milieu. “Le marché potentiel (dans ce pays) des processeurs centraux est énorme. On s’attend à une croissance très forte dans les deux ou trois ans à venir”. Rien que cette année, la Chine populaire va consommer près de 7 millions de processeurs, d’après certains analystes. Outre cette annonce, Wen-Chi Shen a aussi confirmé que Via souhaitait a terme attaquer le marché des terminaux Internet (Internet Appliances), avec le processeur connu sous le nom de code Matthew. mais ce dernier ne devrait pas être opérationnel avant 2001, voire 2002.

Pour en savoir plus : Via


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur