Vidéo Alban Peltier : “AntVoice propose un moteur de recommandation basé sur le comportement des internautes”

Régulations
alban-peltier-antvoice

LeWeb Paris 2014 : fondateur d’AntVoice, Alban Peltier présente une solution d’optimisation des taux de conversion basée sur les recommandations sociales des internautes.

Analyser les comportements des utilisateurs sur des canaux comme les sites Web, les CRM et le mobile pour pouvoir pousser les bons produits ou les bons contenus : c’est l’objectif du système de recommandation prédictif développé par AntVoice.

A l’origine de cette entreprise basée dans le 2e arrondissement de Paris, on trouve Alban Peltier. Cet entrepreneur, ancien d’iBazar, Sporever ou encore MSN, était présent sur LeWeb 2014 pour faire le point sur ses activités, sur sa feuille de route… et sur son nouveau produit conçu pour “exploiter l’intelligence collective au service des marques”.

En explorant une dimension de personnalisation “à la Netflix”, AntVoice promet aux sites marchands d’accélérer leurs processus de ventes et d’augmenter leur panier moyen ; aux sites médias, d’accroître l’engagement des visiteurs et par la même occasion le nombre de publicités vues.

Alban Peltier donne l’exemple de TickeTac (filiale du groupe Figaro), qui, en insérant de la recommandation sur l’ensemble de ses points de contact, a augmenté ses taux de conversion de 250 % “par rapport à une sélection ‘standard’ effectuée par un humain ou un algorithme”. Mister-Auto a pour sa part connu une hausse de 350 % de ses ventes de pièces automobiles.

Agissant en qualité de partenaire business, AntVoice prélève un pourcentage de commission sur le chiffre d’affaires incrémental. Son modèle économique rappelle celui lancé il y a quelques années par Criteo. Mais alors que la pépite française, entrée en Bourse fin 2013, a dû pivoter pour soutenir sa croissance, AntVoice s’inscrit dans un marché “arrivé à maturité”, selon Alban Peltier.

Le marché est aujourd’hui beaucoup moins focalisé sur l’acquisition, explique le fondateur d’AntVoice. Et sur l’aspect technologique, on peut faire du scoring en s’appuyant, comme Facebook ou YouTube, sur un “graphe” dans lequel sont réunis produits, individus et comportements“.

AntVoice travaille actuellement sur une levée de fonds, lancée avec un partenaire autour d’un financement de 1 à 2 millions d’euros. Des discussions sont également en cours avec des éditeurs de solutions plus transversales qui pourraient être intéressés par les technologies verticales d’AntVoice.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’hébergement Web ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur