Vidéo : D. Darmon (Check Point) : “Application Control apporte la sécurité Web 2.0 en entreprise”

Cloud

Assises de la Sécurité (suite) : le DG de Check Point France fait un tour des principaux axes de déploiement du fournisseur de solutions de sécurité : Web 2.0, DLP et endpoint.

Sécurité des entreprises vis-à-vis des réseaux sociaux, Data Loss Prevention (DLP) et solutions “endpoint”…

Voici les trois clés de Check Point, spécialiste des solutions de sécurité (réseaux, données, postes utilisateurs) lors des Assises de la Sécurité qui se sont déroulées la semaine dernière à Monaco.

En s’appuyant sur son architecture logicielle “Software Blade” dévoilée en avril 2009, CheckPoint a présenté sa nouvelle solution visant à “faire évoluer la politique de sécurité vers les applications Web 2.0 des utilisateurs” (Application Control Software Blade).

Le fournisseur s’appuie sur la base de données Check Point AppWiki (50 000 widgets et 4500 applications Internet) issue du rachat en novembre 2009 de FaceTime Communications.

CheckPoint a également mis en avant ses solutions de préventions de pertes de données (DLP) avec une déclinaison de ses appliances dédiées en mode “boîtier stand alone”.

Dernier axe de “croissance forte” : les solutions de type “endpoint” (postes de travail et terminaux nomades).

Pour découvrir la vidéo réalisée avec David Darmon, Directeur général de Check Point France, cliquez sur le centre du lecteur média.

A lire également : Philippe Rondel (Check Point): “Il faut se brancher au plus près de la machine virtuelle pour la protéger” (Silicon.fr, 28/09/10)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur