Vidéo Fleur Pellerin (PME – Innovation – Numerique) : “Il est faux de dire que la France n’a pas de culture start-up”

EntrepriseStart-up
fleur-pellerin-camping3-start-up-innovation

La ministre déléguée en charge du secteur IT a participé à la cérémonie du lancement du Camping 3 organisée par l’association Silicon Sentier au Palais Brongniart à Paris.

C’est la première vraie soirée IT parisienne de Fleur Pellerin, après une intervention à la session Web2Day à Nantes la semaine dernière.

Lundi soir (4 juin), la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie numérique s’est rendue au “Camping Kick Off” organisé par l’association Silicon Sentier au Palais Brongniart (temple de la Bourse de Paris devenu un centre du numérique).

Inauguré en 2011, cette initiative est présentée comme un “accélérateur de startup” qui fournit des conseils, des contacts et donne accès à des investisseurs potentiels (“3 mois d’accélération, 3 mois de croissance, 60 mentors fortement investis dans l’entrepreneuriat et le web”).

La représentante du gouvernement a adressé un discours de clôture de cérémonie du lancement du Camping 3.

Dans son message d’ordre général d’une dizaine de minutes, Fleur Pellerin a insisté sur des points essentiels du programme numérique du candidat François Hollande devenu Président de la République : relance de la chaîne de l’investissement et du financement des start-up et des PME innovantes, réforme fiscale adéquate, très haut débit pour tous les Français d’ici dix ans, la promotion de l’économie numérique à l’échelle européenne…

Accompagnée de Jean-Paul Huchon, Président du conseil régional Ile-de-France, la ministre du secteur IT rattachée au ministère du Redressement productif d’Arnaud Montebourg a visité une dizaine de stands de start-up rattachées au programme du Camping : OleaPark (partage de comptes de réseaux sociaux avec des personnes à proximité), PrepmyFuture (e-learning), Viewrz (captures vidéos), Bankin’ (gestion des finances personnelles), Skimm (le smartphone devient un moyen de paiement)…

“Nous travaillons sur un concept sur Twitter. Fleur Pellerin a eu tout de suite une appréhension totale de ce que nous faisions”, explique un start-upper sur place qui a pu effectuer une courte présentation de ses activités. “Ce qui n’était pas le cas de son prédécesseur que j’ai pourtant rencontré à plusieurs reprises [Eric Besson, ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique sous le gouvernement Fillon III].”

A la fin de sa visite, elle a confié à quelques journalistes des éléments de réponses sur des dossiers chauds (“une quinzaine sur mon bureau actuellement”).

Bonne nouvelle pour le Conseil national du numérique : si la réforme de la gouvernance numérique est toujours d’actualité, l’instance ne devrait pas disparaître pour autant.

Elle va même s’élargir à un cercle au-delà des Net-entrepreneurs avec des personnalités du monde académique. Mais attention, le CNNum ne deviendra pas un vaste forum.

“Il faut qu’il reste efficace”, considère Fleur Pellerin.

Une feuille de route gouvernementale du numérique sera établie après le discours de politique générale du Premier ministre Jean-Marc Ayrault (à la session d’ouverture de la nouvelle législature du Parlement).

En revanche, il ne faudra pas s’attendre à une initiative de sa part à propos de l’IPV6 Day organisée le 6 juin au niveau mondial.

“C’est un peu tôt pour l’instant…On verra l’année prochaine sûrement.” Effectivement, il n’y a rien à ce sujet dans l’agenda officiel de Fleur Pellerin.

Une occasion ratée pour un sujet pourtant majeur pour marquer l’Internet nouvelle génération.

Consultez ci-dessous la vidéo de l’intervention officielle de Fleur Pellerin à la session Camping 3 (10 minutes environ),


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur