Vidéo François Paget (McAfee) : “Les Anonymous, ce grand foutoir”

Marketing
anonymous-hacktivisme-mcafee-attaques-ddos

McAfee Security Summit : le chercheur et membre fondateur du McAfee Labs a réactualisé son étude sur le hacktivisme. Difficile de cerner l’univers des Anonymous et parfois leur dessein.

Comment évolue le hacktivisme et plus spécifiquement le réseau Anonymous ?

Cette armée de l’ombre de cybermilitants (sans chefs?) a vocation à se dresser contre les injustices dans le monde.

Ils organisent  des attaques par dénis de services distribués (DdoS) contre les sites Internet des entreprises, des agences d’Etat ou des institutions internationales à la conduite jugée déplacée et malveillante.

Les récentes tensions ravivées entre Israéliens et Palestiniens ont de nouveau montré la capacité de mobilisation des Anonymous.

Même s’il est difficile d’évaluer le réel impact de leurs opérations par rapport aux cibles initialement visées.

Chercheur et membre fondateur du McAfee Labs, François Paget a réactualisé son étude sur le hacktivisme qu’il a présenté dans le cadre du McAfee Security Summit organisé jeudi à la Défense (Hauts-de-Seine).

Cet expert en menaces IT considère le réseau Anonymous comme un creuset dans lequel les cybermilitants peuvent dévier dans trois directions :
– retour au hacking plus traditionnel;
– adhésion à des causes altermondialistes (en 2012, on a vu les Anonymous se mobiliser contre le traité ACTA mais ils sont pour l’instant absent des luttes contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes);
– intégration dans des branches plus radicales (écoterrorisme, cyberarmées, cyberterrorisme, pourquoi pas le cyberdjihadisme).

C’est parfois difficile d’analyser les véritables motivations d’Anonymous.

François Paget évoque même un certain “foutoir” : entre les ordres et contre-ordres, les dissensions entre diverses factions, la désinformation…Il est difficile d’avoir une image nette et l’on pourrait même s’interroger sur une éventuelle “perte de vitesse”.

Consultez l’interview vidéo de François Paget : évolution de la mouvance Anonymous, les principales motivations des membres du réseau, sa récente action contre Israël, la manière dont les entreprises doivent communiquer pour ne pas réveiller “le cyber-ours”…

Même le site Internet du club de rugby de Dax (au cœur des Landes) n’échappe pas au courroux d’Anonymous et vous allez comprendre pourquoi.

Credit photo Shutterstock.com – Copyright : Uros Zunic


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur