Vidéo Jean-Luc Vallejo – iSketchnote : “On va donner une existence numérique à vos créations sur papier”

AccessoiresEntrepriseLevées de fondsPoste de travailStart-up
jean-luc-vallejo-isketchnote

Meilleur Dev de France : le CEO de la start-up ISKN explique le concept d’iSketchnote, qui fait la jonction entre les créations sur papier et leur diffusion numérique.

Permettre aux artistes, designers et infographistes d’allier les outils de dessin traditionnels à la puissance du numérique en termes de stockage, d’archivage, de post-traitement et de partage, notamment sur les réseaux sociaux : c’est l’objectif d’iSketchnote.

Développée par la société grenobloise ISKN, cette offre associe un objet physique (l’ardoise Slate) à plusieurs applications. Elle a d’abord été présentée au marché en 2012 dans le cadre d’une campagne de crowdfunding organisée sur la plate-forme américaine Kickstarter.

En plus de lever 350 000 dollars, la start-up a pu tester la réceptivité du public, tout en améliorant sa visibilité auprès des grands groupes dans le cadre de leur veille technologique. Une exposition renforcée par une présence ces deux dernières années au CES de Las Vegas.

L’édition 2015 a été l’occasion d’officialiser une première levée de fonds institutionnelle : 1,5 million d’euros avec la participation de Kima Ventures (fonds de Xavier Niel et Jérémie Berrebi), Partech Ventures ou encore Pascal Cagni, ancien vice-président et directeur général d’Apple Europe.

L’ardoise Slate, autour de laquelle gravite pour l’heure le modèle économique d’iSketchnote, est disponible à la réservation, pour 179 euros TTC. La commercialisation doit débuter au mois de juin, pour un prix conseillé de 199 euros. ISKN compte proposer, à cette échéance, davantage d’applications et des accessoires dotés d’une bague aimantée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur