Vidéo Matthieu Soulé (Atelier BNP Paribas) : “Le commerce condamné à changer face au e-commerce”

E-commerceMarketing
Matthieu Soulé, Atelier BNP Paribas

L’Atelier BNP Paribas et l’IFOP ont dévoilé une étude sur le futur du commerce. Les principaux enseignements avec son auteur Matthieu Soulé.

C’est suffisamment provocateur pour interpeller tous les acteurs de la distribution, qu’elle soit physique ou en ligne : “LE FUTUR DU COMMERCE : LA FIN DU MAGASIN ?”

L’Atelier BNP  Paribas et l’IFOP ont mené une étude sous cet angle à la fin du mois de novembre 2012.

Et les deux données brutes qui en ressortent suscitent des interrogations : “74% des Français affirment que les magasins traditionnels sont amenés à évoluer  et 23% se disent prêts à abandonner le magasin traditionnel dans l’avenir !”

Mais au-delà de ces statistiques, il nous fallait décrypter l’étude pour tenter de mieux comprendre comment Internet a profondément changé  les habitudes de consommation des Français. Et ce qu’attendent les Français des magasins physiques.

Matthieu Soulé, Expert de l’Atelier BNP Paribas, commente en vidéo les grands enseignements de cette étude (disponible intégralement sur le site Internet de l’Atelier en PDF).

L’enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1011 personnes représentatif de la population française, âgé de 18 ans et plus, du 27 au 29 novembre 2012, a permis d’observer plusieurs éléments :

– 51% des Français utilisent Internet et/ou leur téléphone mobile pour effectuer des achats classiques du quotidien;
– la valeur pratique des innovations en magasin est reconnue des Français (65% de ceux qui ont acheté des produits dans des enseignes proposant des innovations affirment qu’elles ont facilité leur parcours d’achat);
– les innovations en magasin sont un critère de sélection pour les Français (53% d’entre eux déclarent que ce critère les incite à fréquenter une enseigne plutôt qu’une autre);
– la relation client demeure un critère décisif pour eux (la moitié d’entre eux en attendent principalement un gain d’informations relatives aux produits);
– 37% considèrent que les points de vente deviendront des lieux dédiés à la livraison des produits achetés en ligne et que 34% imaginent des espaces consacrés à l’information et à la démonstration.

Interview vidéo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur