Vidéo : Philippe Rodriguez (Mixcommerce) : “Informatique, cloud…on préfère déléguer à des spécialistes”

CloudE-commerceMarketing

Microsoft TechDays : Mixcommerce est un opérateur de commerce électronique pour le compte de marques ou d’enseignes. Cette start-up s’est liée à Microsoft pour avancer dans le cloud.

Microsoft TechDays : Mixcommerce a apporté son témoignage sur la manière dont la société exploite début 2009 les solutions Microsoft Online Services (messagerie, intranet) dans le cadre de ses activités d’opérateur de commerce électronique “par délégation”.

Cette société prend en charge le deploiement de sites marchands de marques ou d’enseignes (Kookaï, Celio, Graine d’Intérieur…) : création de sites (shooting photos, navigation au sein du catalogue, merchandising), production (paiements en ligne, logistique, back office, service client) et ventes (e-marketing, CRM)…

Toute une palette de prestations pour un modèle économique simple : une commission est prise sur le chiffre d’affaires généré par ses clients via Internet (jusqu’à 50%) avec des clauses d’exclusivité (jusqu’à 5 ans).

Après la première étape Online Services, Philippe Rodriguez, P-DG de la société (et ancien Directeur Business Unit Serveurs pour Microsoft), a déclaré au cours d’une table ronde special “cloud public – cloud privé” sur les TechDays qu’il souhaitait aller plus loin avec l’exploitation des plates-formes Windows Azure ou SQL Azure (développement d’applications ou de bases de données dans le cloud).

“Nous exploitons déjà 100 000 produits par SQL Server…Il serait intéressant de voir comment nous pourrions gérer sur le cloud les phénomènes de pics observés lors des soldes.”

Au cours de cet exercice de témoignage (inévitablement “pro-Microsoft”), on trouve quelques réflexions sur les nouvelles problématiques générées par l’essor du cloud.

“Les liens avec les hébergeurs sont moins évidents. Ils sont parties prenantes dans le projet mais se montrent guère enthousiastes à l’idée de basculer dans le cloud. Ils craignent une perte de chiffre d’affaires.”

Le business de Mixcommerce semble bien marcher  : 10 millions d’euros de chiffre d’affaires annoncé pour un effectif de 50 personnes.

En mars 2009, la société Internet a réalisé une deuxième levee de fonds de 5,5 millions d’euros auprès d’Innovacom et XAnge Private Equity.

En mai 2008, la société avait effectué un premier tour de table d’un montant de 2,5 millions d’euros auprès de Mousse Partners.

Découvrez l’interview vidéo réalisée en marge de la table ronde Microsoft TechDays, Philippe Rodriguez en dit un peu plus sur une nouvelle référence Mixcommerce : une marque dans le luxe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur