Vidéo : Qualys renforce ses compétences de détection dans la sécurité IT

Cloud

Assises de la sécurité : Philippe Courtot, P-DG et fondateur de Qualys ( gestion des vulnérabilités et de la conformité en mode SaaS), acquiert Nemean Networks (détection des intrusions et de codes)

Qualys, fournisseur américain de solutions (parfois sous forme d’appliances) ou de services SaaS pour la gestion des vulnérabilités et de la conformité fondée par l’entrepreneur Philippe Courtot (un Français vivant à San Francisco), acquiert la technologie, des brevets et de l’équipe de Nemean Networks.

Ce rachat, pour un montant non communiqué, permettra à Qualys d’acquérir des compétences en détection des intrusions et de codes malveillants. Tout en se rapprochant de la communauté au développement de signatures IDS pour Snort.

Fondée en 1999 à partir d’une activité d’audit de pénétration, Qualys a développé une vision de “Salesforce.com de la sécurité” en misant sur le mode ASP (devenu SaaS sur fond de dévéloppement de la virtualisation et du cloud) et l’automatisation des tâches.

La société IT développe une approche “freemium” pour commercialiser sa principale suite (QualysGuard Security and Compliance), disponible en deux versions (grands comptes et PME), et ses autres modules (dont QualysGuard Web Application Scanning).

Elle recense 4000 entreprises clientes dans 85 pays (“dont 42 des 100 premières sociétés mondiales du classement établi par Fortune”). En France, on peut citer des références comme Carrefour, Mairie de Paris ou Sodexo.

Lors d’une rencontre sur les Assises de la Sécurité (Monaco, du 6 au 9 octobre), Philippe Courtot précise que sa société (275 collaborateurs) devrait réaliser un chiffre d’affaires de 65 millions de dollars (+15% par an), tout en précisant qu’elle a désormais atteint le seuil de rentabilité. Elle réalise 65% de son business aux Etats-Unis, 35% en Europe et 5% en Asie.

Qualys exploite des data centers en propre (à San Jose aux Etats-Unis ou Genève en Suisse) mais elle a scellé des alliances avec des fournisseurs de services comme  BT, Fujitsu, IBM, Symantec ou Tata Communications pour faciliter la distribution de ses solutions SaaS.

Sur ITespresso TV, Philippe Courtot fournit des précisions sur l’acquisition de Nemean Networks.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur