Vidéo : Rafi Haladjian (Sen.se) : “Faut pas me parler de domotique, cela me vexe”

CloudM2MRéseaux

LeWeb’10 : Rafi Haladjian veut connecter tout (humains, objets, environnements…) pour développer des services innovants. C’est la vocation de sa nouvelle société Sen.se.

Réseaux pervasifs, Internet des objets, objets connectés…

Avec sa nouvelle société “Sen.se“, Rafi Haladjian continue d’explorer la voie empruntée avec ses deux précédentes expériences : Ozone (réseaux Wi-Fi ouverts) puis Violet (créateur du lapin Wi-Fi Nabaztag, revendu à Mindscape sur fond de difficultés financières).

Mais les domaines d’applications sont élargies, au-delà du simple “lapin”. Sen.se veut connecter tous les objets, les environnements (physiques ou virtuels), “les humains” et le reste…pour créer davantage d’intelligence.

Lors de la convention LeWeb’10, Rafi Haladjian explique comment il compte favoriser un ecosystème dédié aux objets connectés à travers une plate-forme collaborative d’expérimentation (Open.sen.se, accès gratuit).

Outre les développeurs, le Net-entrepreneur lance un appel auprès des industriels pour qu’ils participent à cet élan des objets communicants.

Enfin, l’élaboration de produits estampillés Sen.se (“plus proches du caméléon que du lapin”) serait prévue à terme.

Place aux nouvelles idées d’applications, de services et de produits pour multiplier les interactions entre les objets.

Les conditions sont réunies car la standardisation des technologies sans fil n’est plus un frein, considère Rafi Haladjian.

Pour mettre un peu de piquant, ITespresso.fr n’hésite pas à braver les sujets tabous en demandant à l’intéressé ce qu’il pense de la “domotique” (“trop réducteur”) ou du “M2M”, acronyme de Machine-to-Machine (“juste du business d’opérateur”). Un régal.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur