Vidéoconférence : le marché se tourne vers le cloud

Régulations
videoconference-cloud

IDC établit une corrélation entre la baisse des ventes d’équipements de vidéoconférence et l’attrait des entreprises pour les solutions logicielles en mode cloud.

La vidéoconférence reste une priorité stratégique dans les processus collaboratifs au sein des entreprises, mais ces dernières prennent progressivement leurs distances avec le modèle “traditionnel” – basé essentiellement sur des solutions matérielles – pour se tourner vers le cloud.

Cette évolution du marché s’illustre au dernier pointage d’IDC : l’attrait des professionnels pour les offres axées sur les logiciels a entraîné, au 2e trimestre 2014, une baisse de 9% des revenus générés par les équipements de vidéoconférence et de téléprésence… et ce quand bien même les livraisons ont augmenté de 5,5%.

La chute est moins prononcée qu’au trimestre précédent (-6,2% en volume et -15,9% en valeur), mais elle s’inscrit dans une récession amorcée de longue date et marquée, dans un contexte économique incertain, par l’allongement des délais de décision d’achat. Sur la période d’avril-juin 2014, le segment le plus touché est celui de la téléprésence immersive multi-codec : -12,9% de livraisons, pour un chiffre d’affaires en baisse de 17,3%. Même dynamique pour les infrastructures vidéo (-14,1% de CA) tout comme pour les systèmes dédiés à l’équipement des salles (-4,5%, malgré une hausse de 7,7% en volume).

Cette morosité est commune à toutes les régions géographiques à l’exception de l’Amérique latine, où les revenus augmentent de 9,1% en un an – alors qu’ils déclinent de 4,1% en Europe – Moyen-Orient – Afrique, de 12,1% en Asie/Pacifique et de 12,2% en Amérique du Nord. Chez les fournisseurs d’équipements, Huawei se détache en étant le seul à afficher des comptes dans le vert (+8,6%). Le groupe chinois occupe la troisième place mondiale avec 9,1% du marché, derrière Cisco (38,4%, mais des revenus en repli annuel de 15,2%) et Polycom (30,3%, avec un chiffre d’affaires en recul de 6,2% par rapport au 2e trimestre 2013).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

Crédit photo : jason cox – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur