Vidéos Webloyalty : “Rentabilité des sites e-commerce : les meilleurs leviers”

E-commerceMarketing
Rodolphe Oulmi Weblotyalty

Rodolphe Oulmi de Webloyalty évoque les résultats d’une étude, réalisée avec CCM Benchmark, sur les meilleurs leviers à adopter quand on est e-commerçant pour doper sa rentabilité (2 vidéos).

Pour les sites marchands (surtout les plus grands d’entre eux), il faut dépasser les moyens “traditionnels” et adopter des pratiques diverses et connexes pour parvenir à la rentabilité.

C’est l’avis de Rodolphe Oulmi, Directeur “Développement Business et Partenariats” de Webloyalty.

Cette société française est justement spécialisée dans la génération de revenus additionnels pour le commerce électronique.

Elle a récemment publié les résultats d’une étude sur les leviers de la rentabilité des sites marchands menée par CCM Benchmark Institut auprès de 65 e-marchands.

Le contexte économique ? En 2012, l’e-commerce affichait encore une forte dynamique de croissance mais il n’a pas été épargné par les difficultés économiques et la faiblesse de la consommation des ménages.

En témoigne le chiffre d’affaires cumulé des sites marchands : celui-ci a progressé de 9% en 2012, soit deux fois moins qu’en 2011.

Un ralentissement, constaté par la FEVAD, qui concerne plus particulièrement les plus grand sites marchands présents en France, qui peinent à trouver des relais de croissance.

Mais la croissance constatée a toutefois permis à une majorité de sites marchands d’améliorer leurs indicateurs de rentabilité.

C’est notamment vrai pour les nouveaux acteurs en phase de développement. Ainsi, 64% des sites ont vu leur résultat d’exploitation progresser en 2012.

Reste que, parmi les plus grands distributeurs sur la Toile, qui sont souvent positionnés sur les secteurs les plus matures et les plus concurrentiels (high-tech, tourisme) 35% ont amélioré leurs indicateurs alors que 25% constataient au contraire une détérioration.

recours aux leviers de monétisation
Etude Webloyalty/ CCM Benchmark, le recours aux leviers de monétisation

Le fruit sans doute d’une croissance atone mais aussi, pour certains, par une dégradation de leur taux de conversion avec, par conséquent, une inflation des coûts d’acquisition client.

Dans ce contexte, monétiser son audience et ses commandes pour générer de nouveaux revenus devient stratégiquement important.

D’où la quête de ces sites de diversifier leurs sources de revenus en se positionnant sur des activités à fortes marges.

57% des sites marchands cherchent à monétiser leur audience et leurs bases clients via notamment la vente d’espaces publicitaires, la location de fichiers ou de données, les partenariats (comparateurs, programmes de cash back…)…

Cette part atteint même 63% chez les plus grands sites.

Et de plus en plus de sites font le choix de combiner plusieurs leviers de monétisation : ils sont en effet 34% à avoir fait ce choix, contre 22% en 2011.

Rodolphe Oulmi explique qu’une stratégie de diversification est nécessaire.

“Le fait que plus des deux tiers des sites diversifient leurs leviers de monétisation permet trois enseignements : la maturité des sites marchands les amène à se préoccuper de plus en plus de leurs activités non core-business, ils y consacrent désormais des ressources pour les suivre ou les animer”, commente le représentant de Webloyalty.

“Ces leviers s’avèrent manifestement efficaces puisqu’ils décident d’en actionner plusieurs simultanément. Cela démontre aussi que faire coexister ces actions de diversification ne parasite pas leur métier principal et qu’au contraire, elles sont jugées comme complémentaires et compatibles entre elles.

Retrouvez ci-dessous deux vidéos qui apportent des éclairages de Rodolphe Oulmi et des éléments complémentaires à cette étude :

VIDEO 1 (lancement automatique)

VIDEO 2 (cliquez sur le centre du lecteur média)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur