Vie privée : Facebook va devoir s’expliquer devant la justice américaine

Cloud

Aux Etats-Unis, des associations de défense des libertés sur Internet accuse Facebook de violation de la vie privée. Et ce, malgré les récentes mesures prises censées protéger les données personnelles sur le réseau social.

Facebook a récemment modifié les règles de confidentialité pour ses membres, provoquant quelques remous.

Des informations d’ordre privé peuvent être dévoilées si l’internaute n’a pas pris le soin au préalable de vérifier et de reconfigurer correctement ses souhaits pour protéger ses données.

C’est un passage en force, considère plusieurs associations américaines qui veillent au respect des droits et à liberté d’information sur Internet.

Ainsi, des organisations comme l’Electronic Privacy Information Center, le Center for Digital Democracy (CDD) et consoeurs accusent Facebook d’enfreindre les lois protégeant les consommateurs.

“La nouvelle politique de Facebook a compromis les droits à la confidentialité de ses membres”, s’est inquiété Jeff Chester, Président du CDD dans un message publié sur le blog de l’organisation.

Déterminées, les associations ont déposé une plainte collective devant les autorités américaines de la concurrence (Federal Trade Commission) pour contraindre Facebook à modifier les règles de confidentialité nouvellement établies.

Elles soupçonnent notamment le réseau social d’avoir mis en place ce nouveau système pour que les internautes exposent plus d’informations personnelles en ligne.

Selon TechCrunch, cette méthode de paramétrage par défaut sur Facebook permettrait aux robots des moteurs de recherche de repérer davantage d’informations laissées publiques par leurs auteurs, favorisant leur indexation en temps réel par Google ou Bing.com (Microsoft)

Que l’on se le dise, vos données personnelles valent de l’or… Par conséquent, autant les mettre dans un endroit sûr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur